Stage positif

iba_black

Deux experts
Deux organisations
Les mêmes valeurs
TRANSMISSION
Respect-Humilité

Logo IMAF

2016

Weekend du 08 et 09 Octobre 2016

Dojo de Montereau rue Pierre au complexe sportif municipal

Ce Weekend fut effectivement un moment d’échange et de convivialité exceptionnels

image

Le samedi fut consacré à l’échange technique entre notre invité d’honneur et l’école Taikikan

Pierre PORTOCARRERO

Pierre Portocarrero est l’un des plus grands experts de Karaté français. Il a maintenant décidé de pratiquer à l’écart des médias pour une transmission de qualité plutôt qu’une diffusion superficielle, je me souviens de l’époque où nous avions la chance qu’il partage ses connaissances dans des revues spécialisées.
Ma rencontre physique avec Pierre au cours d’une AG avec I.B.A France où j’ai eu la chance de partager le repas en face de lui a été un réel plaisir par l’échange convivial que nous avons eu pour notre passion commune.
A la présentation de notre revue technique et après en avoir parcouru les éléments principaux, il m’a félicité pour mon parcours (la traçabilité) et également sur la transmission de certaines valeurs communes et notamment pour ne pas avoir oublié les "senseï" qui m’ont permis d’évoluer.
Depuis nous avons échangé pas mal de point de vue et son ouverture d’esprit et sa discrétion me laisse admiratif quant à l’arrogance de certains "experts".
Pierre P. a pris pour habitude de répondre négativement à certaines invitations et le fait de son accord spontané pour sa présence aujourd’hui sans se soucier d’une rémunération quelconque en dit long sur son état d’esprit et une certaine idée constructive de notre rencontre vu qu’il a accepté cette formule d’échange technique entre nous (rare à ce niveau de compétence).
En contactant Pierre P. je lui fis part de mon inquiétude sur le fait que nous ne sommes pas des pratiquants spécialisés en Karaté et que par ce fait il devra être indulgent avec nos formes de corps; il ne m’a pas laissé finir pour m’expliquer qu’il n’y avait aucun problème et qu’il allait s’adapter, qu’il ne venait pas pour nous obliger à changer quoi que ce soit mais plutôt pour nous faire travailler d’autres subtilités comme la distance, l’anticipation, la perception, la stratégie, etc.

UN GRAND MERCI pour nous avoir honoré de sa présence

L’école de Pierre Portocarrero, le Gembukan Tode ryu propose une pratique souple et martiale, transmise selon la tradition par le travail des kihons, katas et kumités.
Le nom qu’il a choisi rend bien évidemment hommage au maître Ogura, mais souligne les racines chinoises de sa discipline.

Son livre :

Un livre de référence sans équivalent dans la bibliothèque des arts martiaux, un apport indispensable pour vos connaissances du karate-do et des origines des arts martiaux en général.

Anciennes chroniques de Pierre Portocarrero, parues dans des revues d’arts martiaux.

Le retour à la tradition
Le retour aux sources
Le respect est la base des relations entre maître et disciple

 

Stage_10-16_013 Stage_10-16_144 Stage_10-16_130

Respect-Travail-Echange-Partage-Découverte-Humilité-Adaptabilité-Convivialité

Stage_10-16_175

Des élèves très attentionnés

Extraits vidéos

image Stage_10-16_291
L’ami Pierre-Yves dans ses œuvres

image

Le dimanche fut consacré à l’échange multi disciplines et multi intervenants

image

Egalement avec un autre invité d’honneur de qualité

Jean-Claude SCHILLOT

Jean-Claude SCHILLOT se rend au Japon 10 semaines chaque année depuis quinze ans.
Elève et assistant de HIGUCHI Senseï 9ième Dan (Chef Instructeur de la Kokusai Budoin) à Tokyo, il enseigne le SHOTOGIMA-HA , ancienne forme de Karaté Do .
Depuis plusieurs années, il pratique  à Tokyo le SHINKYOKUSHINKAI, forme contemporaine de Karaté Jissen (contact).
Il s’entraîne régulièrement au sein des Hombu Dojo de la Japan Karaté Association (J.K.A.) et du Shotokan Karaté International (S.K.I de Senseï Kanazawa).

Voilà qui en dit long sur son ouverture d’esprit et sa discrétion et me laisse admiratif quant à l’arrogance de certains "experts"

Notre rencontre avec Jean-Claude date maintenant de quelques années puisqu’il est venu à Montereau en 2004 pour diriger une formation à l’examen du tronc commun du diplôme d’instructeur fédéral de la fédération française du sport travailliste (FFST)
7 clubs représentés et 13 participants

Membre de la KOKUSAI BUDOIN JAPON (I.M.A.F.)

7ième DAN SHOTOKAN et Kyoshi

Professeur Diplômé d’Etat 1er et 2ième Degré

Nous voyons maintenant régulièrement Jean-Claude dans les stages et c’est toujours un réel plaisir de se retrouver.
Quand je lui ai fait part de quelques problèmes quant à notre petite organisation, il a tout de suite partagé notre souci et proposé des solutions possibles.

A la proposition de participation à notre stage, il a tout de suite répondu qu’il allait faire tout son possible pour être présent malgré un emploi du temps chargé et sans se soucier d’une rémunération quelconque et cela en dit long sur son état d’esprit et une certaine idée constructive de notre rencontre vu qu’il a accepté cette formule d’échange technique entre nous (rare à ce niveau de compétence).

UN GRAND MERCI pour nous avoir honoré de sa présence

Le mot pédagogie n’est pas un vain mot pour cet expert estimé de tous les stagiaires qui ont apprécié ses facultés à transmettre avec passion certaines subtilités qui font avancer sur le chemin du “BUDO” autant en technique que dans l’état d’esprit.

Les vrais valeurs de la Kokusai Budoin (imaf Japon)

Développer le corps et l’esprit de ses membres

Etablir l’harmonie et l ’amitié entre tous les pratiquants d’arts martiaux

Etablir et maintenir la communication entre eux

Stage_10-16_353 Stage_10-16_546 Stage_10-16_535
Respect-Travail-Echange-Partage-Découverte-Humilité-Adaptabilité-Convivialité
Sans oublier l’échauffement exceptionnel dirigé par Pierre-Yves Campagnac
image
 
Le samouraï du Jabron nous a encore surpris

image

Une possibilité de repas en commun était proposée le samedi soir

Stage_10-16_422

Merci à Mouloud Koulal du fair play sport (dojo de Jean-Pierre Vignau)
pour le café et sa gentillesse et son sérieux sur le tatami

image

des visites amicales ont ponctuées ces journées  enrichissantes

Stage_10-16_264 Stage_10-16_331 Stage_10-16_328
Sébastien S. et son fils, toujours un plaisir – Renaud et Ioana, les jeunes mariés avec l’ami Pierre-Yves
 
Stage_10-16_326
 
Denis Miguet, représentant le club sportif Monterelais
avec Michel Chantier, Pierre Portocarrero, Frédéric Masson et Denis Gauchard

(Un petit souvenir pour ne pas oublier de revenir à Montereau)

image

Récompenses bien mérité pour les services et dévouements

Stage_10-16_215 Stage_10-16_220 Stage_10-16_219
Benjamin Nicolas, Isabelle Lacour notre présidente, Hajar Madouani
et Nathalie Barrault
Stage_10-16_320
FELICITATION

image

Une démonstration de Iaïdo de notre modeste école mais néanmoins appréciée par notre invité

Stage_10-16_237 Stage_10-16_242 Stage_10-16_229
Avec nos experts Farid Merouk et Armel Fourreau
image

Les intervenants du Dimanche matin

Stage_10-16_502 Stage_10-16_457
 
Farid M. et Gilles A. en Kobudo et Alain Bouchaux en défense
 
image image
 
Chritophe Saïb la force tranquille en Jujutsu
Claude Gaudon, techniques spéciales pour pianiste en quête de chômage
 
image
 
Un grand merci aux différents clubs qui se sont investis dans cette aventure
ITTEVILLE (Michel Chantier)
MONTEREAU (Denis Gauchard)
Ville st Jacques (Farid Merouk)
La Chapelle st Luc (Frédéric Masson et Christophe Saïb)
Montigny-Lencoup (Guillaume Hoareau)
SALINS (Gilles Ardoin)
MAROLLES (Farid Merouk)
Egalement à quelques anciens RONINS
Doan Sourigna
Denis Faÿ
 
image
Mention spéciale
Pour une retrouvaille
image

Michel Chantier (à droite) expert Karaté RT du club de Itteville (91) était présent avec plusieurs de ses élèves

Alain Bouchaux expert Toreikan Budo

Ces deux dinosaures des arts martiaux étaient élèves de Raymond Cocâtre Senseï à la même époque que Denis Gauchard, c’est dire si cela était important de les recevoir avec toute la considération évidente pour cette occasion.

Merci à eux pour leur présence et leur bonne humeur communicative

image
Une belle brochette
Un air de satisfaction non dissimulé
Alain Bouchaux, Denis Gauchard, Jean-Claude Schillot, Michel Chantier, Pierre-Yves Campagnac, Christophe Saïb
image

image

et un grand merci à Armel Fourreau pour son aide précieuse à la préparation de ce stage

Quelques photos

 
Pour télécharger
Toutes les photos
Photos du samedi
 
Pour télécharger
Toutes les photos
Photos du dimanche
L’article dans le journal “la République”

Tatouage bracelet dragon tribal

image

 

Denislogocouleur

Stage début de saison

 

2016

 

Weekend du 08 et 09 Octobre 2016

Le lieu était le Dojo de Montereau rue Pierre au complexe sportif municipal.

image

 

image

 

Après ce stage, si vous voulez revoir Pierre Portocarrero à l’œuvre

Pierre Portocarrero

image

Quelques interventions de Pierre Portocarrero (youtube) au dojo Fairplaysport de Jean-Pierre Vignau (IBA France)

 

image-camera
Vidéo 01
image-camera
Vidéo 02
image-camera
Vidéo 03

image

 et d’autres stages à venir avec les experts de IBA-France

 
Ceinture Noire 2
 
Triste nouvelle
 
Gilbert Gruss
 
Gilbert Gruss, vient de nous quitter et avec lui, une encyclopédie du Karaté se ferme
Il était une figure incontournable du Karaté Français, 9e dan, Champion d’Europe toutes catégories en 1972, Champion d’Europe et du Monde par équipe…
 

Lire la suite

Pierre Portocarrero senseï

Après notre stage de début de saison du 8 et 9 Octobre 2016 au dojo de la rue Pierre à Montereau 77130

Quelques informations utiles vous permettant de faire connaissance avec notre invité d’honneur

 

Ceinture noire & blanche

Pierre Portocarrero, le maître de la main des Tang

Pierre Portocarrero est l’un des plus grands experts de Karaté français. S’il a aujourd’hui délibérément décidé de pratiquer à l’écart des médias, focalisé sur une transmission de qualité plutôt qu’une diffusion superficielle, je me souviens de l’époque où nous avons la chance qu’il partage ses connaissances encyclopédiques dans des revues spécialisées, et participe régulièrement au Festival des Arts Martiaux.

Gembukan Tode ryu

Le Gembukan Tode ryu est une école de Karaté issue de l’enseignement du mythique maître de Karaté, Ogura Tsuneyoshi. Ogura senseï, que suivirent entre autres Henry Plée et Roland Habersetzer, fut notamment l’élève d’experts légendaires tels que Chotoku Kyan, ou Yabu Kentsu.

L’école de Pierre Portocarrero propose une pratique souple et martiale, transmise selon la tradition par le travail des kihons, katas et kumités. Le nom qu’il a choisi rend bien évidemment hommage à maître Ogura, mais souligne aussi par l’intermédiaire du terme Tode (main des Tang), les racines chinoises de sa discipline, qu’il a lui-même été étudier à Taïwan.

Portocarrero senseï est d’ailleurs l’auteur d’un des premiers livres que j’ai achetés et que je possède toujours, l’excellent "De la Chine à Okinawa – Tode, les origines du Karaté-do".

Couverture livre Portocarrero

Références :

ISBN     978-2-901551-36-2
EAN     9782901551362
Collection
Date de parution     1986
Auteur 1     Pierre PORTOCARRERO
Auteur 2
Format     24×17 cm
Nombre de pages     104 pages
Reliure     Broché dos carré

Vous pouvez encore vous le procurer ICI aux EDITIONS DE L EVEIL

Depuis son introduction au Japon en 1922, le karaté a été profondément modifié au cours des décennies. D’art martial, il a été transformé en sport et développé comme tel, depuis ces vingt dernières années surtout, aidé en cela par l’adaptation à la compétition. La source de toutes les formes de karaté, de quelque obédience qu’elles soient à travers le monde, se situe à Okinawa. Trois noms sont connus de l’immense majorité des karatékas : Gichin Funakoshi (créateur du Shôtôkan), Chojun Miyagi (fondateur du Gojû-ryû) et Kenwa Mabuni (père du Shitô-ryû). Le karate-dô est issu de la tradition chinoise millénaire. L’élaboration de ses techniques et de ses méthodes d’entraînement est fondée sur l’expérience de plusieurs générations, ce qui en a fait un art d’une grande sophistication, nécessitant un long et patient apprentissage.

Un livre de référence sans équivalent dans la bibliothèque des arts martiaux, un apport indispensable pour vos connaissances du karate-dô.

Ceinture noire & blanche

interview

(l’organisateur de la NAMT)

Rares apparitions

Je reçois de nombreuses sollicitations de pratiquants qui désirent participer à la Nuit des Arts Martiaux Traditionnels. Et j’avoue y être rarement sensible. En revanche j’ai toujours beaucoup de gratitude lorsqu’un expert de la qualité de maître Portocarrero accepte de venir présenter son travail, en particulier lorsqu’il a pris pour habitude de répondre négativement aux invitations. Je prends cela comme un encouragement, et un signe de reconnaissance de l’identité et de la qualité de la NAMT.

Pierre Portocarrero senseï avait accepté de participer à la première Nuit des Arts Martiaux Traditionnels, et je suis vraiment heureux et honoré qu’il soit de nouveau présent pour cette 9ème édition. Il sera en outre présent pour l’Aïki Taïkaï où il donnera un cours le samedi 23 de 10h30 à 12h00. Ne manquez pas cette occasion de vous initier à la main des Tang de l’école Genbukan avec un grand monsieur des arts martiaux.

"Les arts martiaux ne doivent pas être un but, une obligation de résultat. Mais doivent plutôt être un outil, un moyen de trouver un supplément d’humanité en nous."

"Notre problème en général, c’est que nous cherchons toujours des absolu. Soit je cherche l’absolu de ce qui va m’assurer la santé, l’absolu de ce qui va m’assurer l’efficacité, la sécurité maximale, alors que ça n’existe pas."

 

Issue de cette interview.

Ceinture noire & blanche

Chroniques

Anciennes chroniques de Pierre Portocarrero, parues dans des revues d’arts martiaux.

Le retour à la tradition

Novembre 1982, gymnase Georges Pompidou, à Vincennes, dans les couloirs, deux hommes en costume de ville sont en pleine discussion. Tout à coup, le plus petit des deux s’anime. Il se met à exécuter une suite de mouvements rapides et brefs. Impressionnant ! Je m’approche. Dans quelques instants, j’aurai fait connaissance de Gaby Faubert. Il me parlera de ce kata, « Passaï », qu’il vient d’exécuter sous mes yeux.

· Lire la suite de Le retour à la tradition

Le retour aux sources

Il vous avait captivé au fil des mois avec sa chronique anticonformiste et passionnante : « Les Chemins de la Connaissance ». Spécialiste de l’histoire des arts martiaux, Pierre Portocarrero n’est pas simplement une encyclopédie vivante, mais également un technicien capable de vous expliquer l’évolution des katas, gestes à l’appui, avec les justifications de leurs différences et de leurs changements.

· Lire la suite de Le retour aux sources

Le respect est la base des relations entre maître et disciple

Pierre Portocarrero : Ce qui est frappant, c’est de constater combien pour le pratiquant, l’individu est sacrifié, qu’il le soit au nom du développement de la discipline ou même de l’image que l’on s’en fait. Dans un monde aussi médiatisé que le nôtre, où les moyens de communication sont développés à un niveau déjà ahurissant, on ne peut que déplorer le manque de communication entre les hommes et, en particulier, entre le maître ou le professeur avec le disciple ou l’élève.

· Lire la suite

 

Ceinture noire & blanche

“Si tu es différent de moi, loin de me léser, tu m’enrichis”

Dragoncool mini

Hagakure

Hagakure 

Certains d’entre vous ont peut-être déjà lu ce livre “HAGAKURE” Le livre secret des Samouraïs.

Il est facile à lire et en fait correspond à un recueil de pensées avec des extraits d’un ouvrage colossale sur “le devoir du Samouraï”

En fait, ces maximes sont toujours d’actualité si l’on prend la peine de lire entre les lignes et peuvent correspondre à bien d’autres études comportementales pour son évolution personnelle.

Il est le livre de chevet de certains hommes d’envergures parfois sans aucun lien avec les arts martiaux qui peuvent y puiser des principes fondamentaux pour mener à bien leur entreprise et se faire respecter de leur entourage en bonne harmonie.

image

En voici trois petits extraits qui me semblent intéressant pour notre évolution personnelle :

Celui qui a peu de connaissances devient vite prétentieux et se délecte à l’idée d’être considéré comme un homme compétent.

Ceux qui vantent leurs talents et s’estiment supérieurs à leurs contemporains seront inévitablement punis par quelque manifestation du ciel.

Un homme qui ne sait pas se faire apprécier des autres ne sera d’aucune utilité à personne malgré sa haute compétence. Celui qui travaille âprement et sait rester modeste, qui se réjouit de la position subordonnée qu’il occupe tout en respectant ses pairs, sera grandement estimé.

Dragon-Barre 01

Si vous désirez vous parfaire, le meilleur moyen pour y parvenir est de solliciter l’opinion des autres et de rechercher leurs critiques.

La plupart des gens tentent de se perfectionner en se fiant à leur seule faculté d’appréciation. Le seul résultat qu’ils obtiennent est de ne pas faire de progrès significatifs …

Les hommes qui recherchent les critiques des autres sont déjà supérieurs à la plupart.

Dragon-Barre 01

Nakano Jinémon avait coutume de dire : "un homme qui ne sert son maître que s’il est traité avec bonté, n’est pas un Samouraï. Celui qui le sert quand il est dur et déraisonnable est un Samouraï. Vous devez vous imprégner de ce principe".

Hagakure 2 

Ceinture noire & blanche

“Si tu cherches encore cette personne qui va changer ta vie,
regarde-toi dans le miroir”

Denislogocouleur