Pour les 85 ans d’un pionnier

C’est avec immense plaisir que nous nous sommes rendu à l’anniversaire du pionnier de l’aïkido-jujitsu en France Claude Falourd Senseï qui il faut le rappeler était dans le jury de mon shodan à l’école R. Cocâtre de Bushido avenue Parmentier à Paris, c’était en 1976.

 

Anniv_Falourd

Le senseï bien entouré par sa famille et les amis

sur ma droite Georges Charles, sur la gauche de Claude, Léa Plée, et Louis Boileau

 

image

Beaucoup d’amis non pas pu se déplacer mais ont envoyés des messages d’amitiés, voir des petits présents à notre ami Claude Falourd

Pour plus d’information sur Claude Falourd, revenir sur l’article ICI

 

Anniv_Falourd_015 Anniv_Falourd_019
 
Denis G. bien placé pour le partage entre arts martiaux Japonais et Chinois
Claude à réussi du premier coup à souffler ses bougies
 
bar-argent
 
 
Juste à signaler que Georges Charles est un ami estimé de notre invité du 8 octobre, Pierre Portocarerro
Pour en savoir plus et également avoir accès à une librairie intéressante
footer-asso
 
Il a été abordé également un ouvrage en cours de finition, mais chut ! soyons discret sur le sujet
 
Couverture 03 (Minimizer)
 
Sommaire
 
Sommaire_1
 
 
 
 
Denislogocouleur

Avant la reprise

Afin de terminer ce mois d’ Aout caniculaire et de se remettre en jambes et aussi dans l’ambiance de nos activités de culture Japonaise, votre senseï préféré ainsi que deux représentants fervents défenseurs de notre école ont effectué un petit parcours initiatique avec une “ballade” organisée par l’association patrimoine et culture en bassée.

 

Passeport

Ceci n’est pas sans me rappeler un autre passeport qui m’a fait découvrir de nombreux parcours

Samedi 27 Aout 2016

Ballade entre Seine et Yonne, avant la confluence. Découverte de la fin de ce territoire que constitue la Bassée.

Départ Marolles sur Seine, c’est parti pour 17 Km, La Tombe, Misy sur Yonne, Barbey, retour à Marolles

Accompagnement musical sera le groupe ‘TACA’, musiciens japonais aux multiples talents.

 

Rando Aout 2016 Rando Aout 2016
 
Armel et Farid en découverte de notre patrimoine
 
Dragon_Barre 03
 
Une belle randonnée avec des visites de châteaux et domaines inconnus alors que nous sommes à proximité et que nous passons souvent à coté sans même imaginer leurs existences.
Avec des pauses animées par un groupe de musique Japonaise que l’on peut qualifier de fantastique avec les “musiques du monde”
 
Rando Aout 2016 Rando Aout 2016
 
ACO TOMINE et TACA (Yokohama)
 
aco-taca
 
 
Page facebook :
 
 
Vidéos :

https://youtu.be/J8lnyphQZE0

Pour en savoir plus :

Taca

Né à Okayama au Japon, Taca commence à jouer de l’accordéon, cet instrument qui l’intrigue tant, à l’âge de 9 ans. Cette passion ne  le quittera plus. A 20 ans, il décide d’explorer plus intensément encore la vie musicale et part alors en Italie, berceau de cet instrument à vent. Puis, en France, autre pays de l’accordéon, il travaille sous la direction de Frédéric Guérouet, professeur émérite, pour étudier un répertoire classique.
Féru de jazz, Taca a la chance de suivre des cours auprès du compositeur et splendide artiste Daniel Mille. Il apprend aussi la composition avec Daniel Goyone, à l’écart des classifications musicales habituelles. Taca fait la connaissance du grand maître Richard Galliano, célèbre accordéoniste et initiateur du New Musette, qui a remis à l’honneur l’accordéon sous toutes ses facettes. Un modèle pour le jeune artiste qu’il ne cessera de vénérer.
Taca ne cesse d’expérimenter, participer à de nombreux festivals en France ou à l’étranger. Il compose des musiques pour accompagner des danseurs de buto comme Gyohei Zaitsu, une magnifique histoire de mouvement et d’esthétisme. Taca aime la diversité et se prête à toutes sortes de prestations. Ses albums racontent des histoires de vent et de silence. Des légendes soufflées et rythmées. En solo ou en trio, Taca voyage sur les lames. Il fait voguer des émotions au gré de ses escapades.

Aco Tomine est une accordéoniste et chanteuse japonaise. La musique qu’elle compose et interprète va des balades harmonieuses aux valses populaires très rythmées. De Yokohama d’où elle vient, son kimono ne la quitte jamais, qu’elle joue dans la rue, dans des salles de concerts, des restaurants ou qu’elle fasse des conférences dans des universités japonaises.
Ce n’est pas son premier passage dans la capitale et son souhait le plus grand est de partager sa culture dans le monde entier, mâtinée de son sourire et sa bonne humeur.

 

https://www.facebook.com/acotaca/

acophoto-2

 
Dragon_Barre 03
 
Et cette belle journée s’est terminée autour d’une tablée fatiguée mais heureuse de tous ces échanges culturels.
 
d’autres photos et extraits musicaux au prochain article
 
image
 
Dragon drôle 

Nouvelle saison

Ttitre TKB bis

2016-2017

mot président

Texte de l’image reproduit ici si besoin : 

Pour la nouvelle saison, je souhaite à tous bien sûr de passer une année riche en satisfactions de toutes sortes et en ce qui concerne votre pratique d’avoir des objectifs de progression qui vous permettent d’avancer en prenant du plaisir à rejoindre le groupe des anciens qui, soyez en certains, feront tout pour vous aider à accéder au plus haut niveau.

Vous trouverez également et certainement des informations à ce sujet sur le Taikiblog.

Dragon_barre_mini 03

Cette saison, l’objectif du Cercle d’Arts Martiaux Association (CAMA) sera l’échange technique inter-discipline avec des représentants de haut niveau qui semble t-il sont assez ouverts d’esprit pour partager leur discipline avec d’autres bien qu’apparemment différentes.

Le premier stage se fera à Montereau le weekend du 8 et 9 Octobre avec un invité de marque puisqu’il s’agit de Pierre Portocarrero Senseï (l’un des plus grands experts de Karaté français) L’école de Pierre Portocarrero propose une pratique souple et martiale, transmise selon la tradition par le travail des kihons, katas et kumités.

Des informations complètes sur une page précédente du Taikiblog

Stage début de saison

bar-argent

Je tiens encore à remercier les membres administratifs (présidents, secrétaires et trésoriers) des clubs (parfois également pratiquants) qui travaillent dans l’ombre ainsi que tous les responsables techniques (professeurs et assistants) sans qui les activités du CAMA-TAIKIBUDO n’auraient pas lieu d’être.

Quant à moi, je vais encore et toujours m’imaginer que l’utilité de notre pratique à travers l’image du "guerrier pacifique" pourrait éventuellement servir à rendre la communication entre les pratiquants de toutes tendances (voir tous le monde) possible; ce n’est pas gagné mais l’important c’est d’y croire.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu et qui pensent que la philosophie a une place de la plus haute importance dans la compréhension des “BUDO”

 

Regarder et voir

 

Tous ce dont vous avez besoin pour commencer la saison :

Inscriptions, affiliations, assurance etc..

Protégé : Privé-Cama

 

Dragon_or_mini 02

A lire et à relire

 

bar-argent

Continuez à regarder, continuez à chercher.
On ne trouve jamais « tout ». Car si vous considérez
avoir tout trouvé, vous niez le fait qu’il puisse
y avoir plus. Et il y a toujours plus.

 

Denislogocouleur

Souvenirs

Quand on se regarde plus dans ses souvenirs que dans son miroir, c’est qu’on se fait bien vieux!

Mais on dit aussi; Ne plus se souvenir, c’est peut-être ça, vieillir.

Une photographie est un souvenir en hibernation qui nie l’écoulement du temps.

Quelques photos prises au hasard de mes archives, elles ne correspondent pas à une chronologie précise ni à un choix ordonné (quoi que) mais sont le reflet de certaines relations qui se font aussi en dehors du Tatami, certains pratiquent encore d’autres non mais des liens d’amitiés restent ancrés bien forts; matérialisés ou non par un contact direct ou indirect et qui concrétise la satisfaction que j’ai eu et que j’ai encore pour la plupart de croiser sur une partie de ma route tumultueuse.

Bien d’autres m’ont procurés cette satisfaction, mais j’ai déjà mentionné à plusieurs reprises leurs importances à une époque ou les jeunes me considéraient un peu comme le patriarche d’un groupement très soudé avec lequel j’ai évolué avec bonheur pendant une bonne quinzaine d’année.

Il s’agit ici d’élèves devenus amis d’une époque un peu plus récente à quelques rares exceptions de quelques dinosaures avec qui j’entretien des relations exceptionnelles et qui me donnent la satisfaction de ne pas avoir perdu mon temps (en espérant que ce soit réciproque).

Dragon_barre_mini 03

Un souvenir est une trace laissé que l’on ne peut ni refaire ni effacer

Les amis 01

Frédéric N. et Pierre-Yves C. en 2002
Une longue histoire à développer après révision

image image

 Dragon_or_mini 02

Le souvenir des joies perdues vaut mieux que les désirs inassouvis.

Inauguration dojo

Frédéric M.
Le partage en toute simplicité

Chapelle st Luc Nov_2013 image

Dragon_or_mini 01

A 25 ans on a plein de projets, à soixante ans plein de souvenirs

image

Guillaume H. et Gilles A.
Expérience à partager pour avancer

Pentecote 05_13 Soirée Crêpes 2013

Dragon_or_mini 02

Les souvenirs sont les derniers éléments des bons moments perdu.

Spécial_07_08

Hervé V., Guillaume H, Dominique G, Gilles A. et Farid Merouk
Les cinq mousquetaires à votre service

Montereau 10-14 Gage Mars14

Dragon_barre_mini 04  

Le temps qui adoucit la peine n’efface pas le souvenir.

 Bretagne-05-16

Renaud et Ioana
Bientôt pour le meilleur et pour le pire

Pot DG-11-12 Renaud 06

Dragon_or_mini 01

Les souvenirs sont ce qui nous reste du bonheur passé!

Biganos_Privé_05_11

José F.
l’ami de toujours

José 08_13 image

Dragon_or_mini 01

 Nos cicatrices sont la preuve que le passé n’était pas un rêve.

Pot DG-11-12

Laurent P.
Toujours prêt pour l’aventure

Laurent P Archives

Dragon_barre_mini 04

C’est dans le souvenir que les choses prennent leur vraie place.

 

PYC_001

Gilles et Pierre-Yves (il y a longtemps)

Ce qui dure dans le temps n’est pas que diamant

Dragon_or_mini 01

Bon allez, je fais une exception en ce qui concerne la tenue mais en attendant mieux, je ne pouvais pas rater cela

 

Champigny

Des personnes qui ont vraiment compté pour l’histoire
à développer plus tard

Et une petite dernière

Hombu_91

A ne pas mettre entre toutes les mains

 

 

image

 

Une vie sans avenir est souvent une vie sans souvenir.

Impossible de continuer, pas assez de place; alors je vais faire une pause et reprendre cette page un jour …………

Vu que je voulais des photos sans tenues de pratique, ce n’est pas toujours évident à trouver, à suivre …………

Dragon drôle