Idées cadeaux

En cette période de fin d’année, il est de coutume de penser à faire un petit cadeau à ceux qui nous sont chers, aussi je vous propose une petite sélection  de lectures intéressantes pour ceux qui se passionnent vraiment à la profondeur de leur pratique.
Ces ouvrages ne seraient en effet d’aucune utilité pour ceux qui considèrent que tout cela n’est que du blabla (pour rester poli)

image imageimage
 

Présentation de l’éditeur
Sa plume et ses dessins font référence depuis son premier ouvrage paru en 1968. Ses dizaines de livres ont accompagné des générations de pratiquants d’arts martiaux. Sa passion lui a fait rédiger un nombre incalculable d’articles de presse. Ces livres sont des choix raisonnés des textes de ces revues, qui sont autant de réflexions touchant à l’essence du martial et de sa gestuelle, constat lucide d’une analyse: l’appauvrissement et la disparition programmée des arts martiaux traditionnels. Ce livre (fondamentalement martial) est une sauvegarde de ces messages d’alerte sur les valeurs culturelles qui se perdent. Cet ouvrage, profonde trace laissée à l’intention des nouvelles générations, incite à une prise de conscience urgente pour que perdure demain le message humain de cette connaissance afin qu’il puisse encore imprégner l’existence d’êtres en recherche de la Voie.

Dans toutes bibliothèques de pratiquants sérieux

image

image imageimage

Le IAIDO est une discipline martiale japonaise traditionnelle dont l’objectif est de faire jaillir le sabre hors de son étui dans un mouvement pur. Cette pratique solitaire met le sabreur face à lui-même, l’arme n’étant que le vecteur de son intention spontanée.

Le IAIDO est une pratique qui séduit de nombreux adeptes d’arts martiaux : aikidokas et kendokas, bien sûr, qui pratiquent déjà avec le katana (sabre), mais aussi les karatékas attirés vers cette discipline qui vise à libérer le mouvement de toute intervention de l’ego (volonté cérébrale], une intention qui est au cœur de toute démarche martiale traditionnelle.

Pour ceux qui veulent comprendre pourquoi pratiquer

image

image imageimage
De nos jours, les arts dit internes sont trop souvent devenus des « produits » destinés au plus grand nombre qui se doivent donc d’être faciles d’accès, promettant santé, force, puissance et quelquefois une dimension spirituelle à portée de tous. Le premier écueil, au regard de la Tradition dans sa pleine authenticité, est de croire que cette voie spirituelle est immédiatement offerte alors qu’elle est à découvrir en soi. En prévenant les erreurs à ne pas commettre, en insistant sur les points importants à ne pas omettre, ce livre deviendra un véritable guide, tant pour les pratiquants d’arts martiaux souhaitant découvrir ou approfondir l’aspect interne de leur pratique, que pour tous ceux qui s’intéressent aux questions d’énergie.
Pour ceux qui veulent aller plus loin

image

Et puis un petit dernier pour la route, malgré qu’il date de 2009 pour ceux qui pensent

que nourrir son âme doit être cohérent avec la nourriture du corps.

Secret d'Okinawa

J. ARMAND – L. BOUCHER
Au sein même du Japon, l’île d’Okinawa
surpasse de beaucoup les statistiques
nationales sur la proportion de
centenaires. De plus, ce qui est assez
extraordinaire, c’est que les centenaires
qui y vivent sont aussi en bonne santé !
Cette capacité à rester en bonne santé
provient de la combinaison d’un régime
alimentaire bien spécifique avec un art
de vivre ancestral préservé que les
auteurs nous présentent dans cet
ouvrage.

image

Laurent Boucher pratique au quotidien les arts martiaux depuis plus de 30 ans et se forme en parallèle aux disciplines de santé et de bien-être d’Asie (Chi-Kung, Shiatsu, Reiki) et occidentales : phytothérapie, oligothérapie, nutrition, diététique, préparation physique, etc.
Fondateur du CDRAM BUGEI SODACHI KENKYU KAI, il y dispense ses propres enseignements issus des arts martiaux traditionnels et des techniques contemporaines de santé et bien-être.

image

image

 

Denislogocouleur

Iaido et Kobudo à Ville st Jacques

Comme prévu au calendrier, le club de Ville st Jacques et son instructeur Farid Merouk nous ont accueilli le samedi 26 novembre à la salle des fêtes de Ville st Jacques pour un stage convivial sur le thème du Iaido et des armes de Kobudo (Ken, Wakisashi, tanto et jyo).

Le stage était gratuit pour tous les membres du CAMA-TAIKIBUDO normalement adhérents pour cette saison 2016-2017.

SAMEDI 26 NOVEMBRE

13h30-16h30

image

 

image image
 
 

Stage iaido et kobudo du 26-11-16

Un stage spécial iaido et kobudo (Ken et Jyo) a eu lieu à l’invitation du club de Villeneuve St Jacques et de son instructeur Farid Merouk (Yondan). Ce stage c’est déroulé en trois étapes . La première, avec senseï Farid Merouk , iaido pour tous avec échauffement et pour les pratiquants de iaido révision pour le dégainage pour les autres découverte d’un dégainage avec un étui. La deuxième après une petite séparation, les pratiquants de iaido ont continué avec senseï Farid Merouk a travailler les deux premiers katas pendant que les autres stagiaires continuaient leur initiation au iaido avec senseï Armel Fourreau (Yondan) et découvraient différents dégainages ainsi qu’une approche du premier kata de iaido. Après une pause goûté avec des gâteaux préparé par les mamans des élèves de Ville St Jacques la troisième et dernière partie du stage a commencé avec senseï Gilles Ardoin (Godan) pour la partie kobudo et senseï Farid Merouk et Armel Fourreau pour la partie iaido. Ce stage c’est terminé avec la photo de groupe.

Armel Fourreau

 
image
 
Autres photos à venir ……… Peut-être ?
 
Selon le bon vouloir des organisateurs et encadrement technique
 
Sinon voici la procédure
image
Valable également pour ceux qui manquent de respect à leur Senseï

 

image

 

Pour tout savoir sur le stage Iaido et Kobudo de la saison passée à ville st Jacques c’est ICI

 

image

Une bonne équipe pour une bonne ambiance

 

image

 

Denislogocouleur

Rencontre Thème Libre Entraide

Cercle d’Arts Martiaux Association

– TAIKIBUDO –

image

Stage de masse tous niveaux

(Enfants-Adultes)

image

LE THÈME ÉTANT le "Libre Entraide"

Samedi 19 Novembre 2016

14h – 16h30 : Enfants et Adultes

16h30 – 17h30 : Adultes seulement

Organisation et lieu: Dojo rue Pierre de Montereau

Complexe sportif Jacky Boichet (77130)

Le stage était ouvert à tous les élèves des clubs normalement adhérents du CAMA-TAIKIBUDO.
(Invités possibles sous conditions)

 

Détails de la participation à la démonstration du libre entraide : ICI

 

image image
 
image
Un bon groupe pour un bon encadrement

Pour ce premier stage de la saison 2016-2017, une quarantaine de Taikibudokas du 77 se sont réunis sur les tatamis du club de Montereau autour d’un thème, le Libre Entraide. L’après midi fut bien rempli pour tous avec l’étude de différentes techniques de l’école Taikikan proposées par Gilles Ardoin (Godan et Renshi en Taikibudo, responsable de l’école des cadres et du club de Salins). Il fut aidé dans sa tache par Farid Merouk (Yodan en Taikibudo et responsable du club de Villes Saint Jacques), Hervé Vasnier (Yodan en Taikibudo) et Guillaume Hoareau (Sandan en Taikibudo et responsable de la commission technique et du club de Montigny).

Gilles Ardoin proposa tout au long de l’après midi, un travail autour du libre entraide. Que ce soit à mains nues et avec armes. Un travail spécifique sur cette notion a permis aux élèves de bien comprendre ce que l’on entend par le libre entraide. Et pour bien faire comprendre à tous (budokas et parents), 2 petites démonstrations ont été proposé. Ce sont 2 élèves du club de Montereau qui ont joué le jeu. Tout en sachant que leurs démonstrations avaient un rapport direct avec le travail effectué précédemment. La qualité fut une nouvelle fois au rendez-vous. Félicitations à eux.

Un grand merci à tous les pratiquants d’avoir consacré un après midi tout entier au Taikibudo ainsi qu’au club de Montereau pour nous avoir accueillis.

Guillaume Hoareau

 
Extraits vidéos
 

 

image

Commission technique – École des cadres

Dimanche 20 Novembre 2016

Montereau Fault-Yonne

9h30 – 12h30

Ouvert à partir de ceinture marron (3ème Kyu et plus)

Ceinture verte autorisée mais qu’à partir de 13 ans.

 

image

Visite de M. Royo, vice président du CSM

et premier professeur de Denis G. en lutte à Montereau

image

Compte rendu Ecole des Cadres CAMA TAIKIBUDO

Dimanche 20/11/2016 à Montereau

Thème : les Principes à développer en TaiKiBudo

La garde
Notion d’Atémi (pour perturber et non blesser)
Notions de parade (blocage en force)
Notions de déviation ou esquive
Notions de Questions/Réponses différentes de Attaque/Défense
Notions de Kumi Utchi
Notions de contrôle ou contact
Notions de partenaire (et pas d’adversaire)
Travail au ralenti
Mouvements ondulatoires et vibratoires
Correspondances Mains nues/Armes
Correspondances Atémis et projections
Trilogie « Respiration, Décontraction, Attention »
Importance de l’Adaptation dans la transmission et dans la pratique
Respect mutuel entre élèves
Respect mutuel entre élèves et enseignant

Gilles A responsable de l’Ecole des Cadres et Guillaume H responsable de la Commission Technique ont conjointement animé cette 1ere session de l’année, sous l’œil attentif de D.Gauchard fondateur du TaiKiBudo.

Après présentation des principes par Gilles A et commentaires qui se retrouvent dans le livret de la session, Guillaume H a donné des pistes de travail pour leur application dans le contexte de la transmission à des élèves.

Les 4 inscrits (Hajar M, Marco M, José L, et Daniel C ) ont été mis en situation d’encadrant, à tour de rôle .

Ils devaient annoncer leur objectif pédagogique, et ainsi faire travailler leurs élèves.

De plus ils ont dû, confrontés à des difficultés d’acquisitions, faire preuve d’adaptation et utiliser des éducatifs pour aider leurs élèves à progresser.

Guillaume H pour finir, a présenté les notions de secourisme à connaitre en cas de malaises.

Bonne participation de tous et rendez-vous pour la 2eme session courant janvier 2017

Merci à Mr Royo vice-président du CSM qui nous a honoré de sa visite.

Gilles A

 image

Un cours normal à Montereau

image

Une bonne équipe

 

image

 

Denislogocouleur

cours spécifique supplémentaire à Marolles

C.E.R.E.P
Cercle d’Etude et de Recherche pour son Evolution Personnelle
TAIKIBUDO

image

Petite révision au Goshin Taiso et Shiatsu.

Un cours supplémentaire consacré à l’étude du GOSHIN TAISO a bien eu lieu le

Vendredi 04 Novembre 2016
19h-20h30

Goshin Supplément
 
Couverture
Pour un goshin efficaces en dynamique après des bases solides

 

Trait Goshin

 

Informations supplémentaires

Un autre cours supplémentaire consacré à l’étude du SHIATSU a bien eu lieu le

Vendredi 18 Novembre 2016
19h-20h30

Shiatsu Goshin et Shiatsu

D’autres informations intéressantes en allant sur la page  Goshin-Shiatsu pour le mot de passe, en faire la demande (réservé à nos adhérents)

zen-bg

Ces petits cours de révisions sont accessibles à tous et sont évidemment superficiels quand à la somme de connaissances et surtout de pratique qu’il faut pour prétendre à maitriser un quelconque effet thérapeutique sur soi-même et encore plus sur les autres mais s’occuper de soi et des autres pour le bien-être général ne demande pas obligatoirement un cursus théorique énorme pour le peu de connaitre ses limites et de rester humble; la nature fera le reste.

Ces cours supplémentaires sont accessibles pour tous les membres des clubs CAMA-TAIKIBUDO

GRATUITS

Le livre qu’il vous faut pour comprendre
L’Art et la voie du SHIATSU FAMILIAL
BUDO EDITION
Edition QUINTESCENCE
Bernard BOUHERET
ISBN 2-913281-51-6

image

Un cours spécifique supplémentaire sur le thème du Bo-Jitsu école R.Cocâtre de Bushido (marron et noire uniquement) aura lieu le :

Vendredi 16 Décembre 2016

19h-20h30

 

Cocâtre Idéo
 
 Bojitsu Cocatre N°1
Mémento technique disponible
 
Bo-Jitsu_0004_cr Bo-Jitsu_0008_cr Bo-Jitsu_0009_cr
 
Merci à Armel Fourreau pour ces dessins

  image

Vidéo à venir

Extraits vidéos

 

image

Le bâton de pratique peut être en bambou mais celui-ci résistera mal aux chocs et arrivera à se fêler, préférer le bâton en rotin (Bâton en rotin pelé), idéal pour les entraînements avec frappe. Le bâton sera de grande résistance avec une légère flexibilité et sa longueur de 160 cm (taille standard) à 190 cm selon votre morphologie, l’idéal étant la distance entre le sol et le dessous de votre nez. Le diamètre de 2,2 à 2,5 cm permettra des manipulations aisées; veillez à ce que les nœuds du bâton ne soient pas trop proéminents vu que les glissements des mains se font en permanence sur le bâton.

    Les frappes ne sont aucunement comparables au Bo traditionnel d’Okinawa qui est plus lourd et donc permet des frappes plus en puissance, ici il s’agira plutôt de frappe percutante et pénétrante pratiquement fouettée avec un léger retour en fin d’action.
Les cibles visées sont précises, la tête bien sûr (front, tempes) mais surtout les proéminences articulaires (poignets, coudes, genoux) ainsi que les chevilles (malléoles)
Il est bien sûr possible de porter des coups d’estocs avec les extrémités du bâton.

    Les déplacements sont très spécifiques et s’apparentent à ceux du kendo avec rebond du bol du pied arrière afin de donner une dynamique à l’impact. La fin d’une action est rarement statique mais doit continuer en déplacement comme pour traverser l’adversaire. Au début, il est bon de respecter rigoureusement les bases d’abord sans manipulations avec une attention particulière sur la position des mains sur le bâton. Pour cela, il ne faut pas hésiter à faire des repères à l’aide de scotch de couleurs pour être sûr d’avoir le bon écartement et une allonge maximum.

 image

Ces cours spécifiques sont ouverts au membres CEREP et CAMA

image

Ragots

“La façon dont les gens vous traitent est leur Karma. La façon dont vous réagissez est le votre”

Dragoncool mini