Club à l’honneur

VILLE – SAINT – JACQUES

image

image

 

image

 

image

Le club de Ville st Jacques est affilié à

IMAF-France et IBA-France

image

 

Le club de Ville st Jacques respecte à la lettre les prérogatives liés à son engagement auprès du cama-Taikibudo autant dans ses liaisons avec les structures de tutelle (imaf et iba) que la participation active de ses élèves et de son instructeurs aux différentes manifestations du cama (stage, inter-club)
Il accueil depuis trois saisons maintenant un stage spécifique de Iaido et de Kobudo qui remporte un vif succès.

De plus son instructeur Farid Merouk continu sa progression en lien direct avec le fondateur en étant assidu aux cours du CEREP sans oublier des cours en privé pour être au plus prêt du programme technique autant dans la forme que dans l’état d’esprit.

Je rajouterais que Farid est un exemple de gentillesse, de patience et de compétence auprès des élèves qui peuvent compter sur un exemple à suivre sans aucun doute possible.

Farid est également investi dans la responsabilité technique du club de Marolles

FELICITATION

image

Un petit travail de recherche sur le Iaido par Farid en cliquant sur la photo

image

Allez directement sur la page des associations municipales

VILLE – SAINT – JACQUES

Site officiel

image

image

L’ami Farid qui n’hésite pas à servir de uké en démonstration

 

C’est dans la bonne humeur que les cours de TAIKIBUDO se déroulent à Ville-Saint-Jacques, sous la houlette de Farid MEROUK, Instructeur,

tous les samedis matin de 9h00 à 12h00 et dimanches matin de 9h00 à 10h30

au 7, rue Grande à Ville-Saint-Jacques Salle LES CANCHES


adultes :        le mercredi de 18h à 19h30

                        le samedi de 9h à10h30


enfants :        le samedi de 10h30 à 12h00

 

La pratique de cet art martial (ou sport de combat) est composé de : Kenpo (poings, pieds), Jujutsu (self défense) et Kobudo (armes anciennes).

Il est ouvert à tous et à toutes à partir de l’âge de 7 ans.

Prix de l’inscription 100 euros pour l’année

Pour tous renseignements, contacter le 06 20 97 12 51

 

 image

 

image

Farid en bonne compagnie

 

image

Farid et son équipe de démonstration

 

image

image

Sa modestie en souffrira certainement mais je tenais à présenter son cursus qui prouve si besoin que Farid ne s’est pas inventé du jour au lendemain et qu’il mérite vraiment que l’on considère comme il se doit son niveau actuel (préparation du Yondan en taikibudo)

CURSUS

Cursus martial Mr MEROUK Farid

Adresse : 6 rue du Safran 77940 Flagy

Né le 01 Décembre 1964

A Paris 13éme

       En 1979 j’ai pratiqué deux années de Kung Fu avec un instructeur Mr Bandou à Epinay S/Sénart

       En 1984 je m’inscris au Club de Taekwondo à Paris 20éme avec Maître Bang Seo Hong 7éme Dan pandant huit ans

       En 1990 j’ai pratiqué deux ans de boxe Thaï avec un instructeur Mr Merouk Saïd à Sevran

       En 2002 je rentre au club de Taikibudo de Montereau avec Senseï Denis Gauchard (kyoshi)

       En janvier 2006 Iaido (CEREP)

       En 2010 Responsable du Club Taikibudo de Ville St Jacques.

NIVEAUX & GRADES

  En 1990 ceinture noire en Taekwondo (Shodan)

  Le 12 juin 2005 ceinture noire Taikibudo (Shodan)

  Le 25 avril 2009 ceinture noire Taikibudo (Nidan)

  le 16 juin 2012 ceinture noire Taikibudo CEREP (Sandan)

  le 24 mars 2007 Shodan Iaido école Taikikan

  le 9 novembre 2013 Godan et Renshi Iaido école Taikikan

DIPLOMES & CERTIFICATS

fédération nationale de protection civile (réanimation) Décembre 2004

Diplôme de Moniteur 25 janvier 2005 Taikibudo C.A.M.A

Diplôme d’Instructeur 12 janvier 2008 Taikibudo IBA

Diplôme de Félicitation 21 juin 2008 Taikibudo C.A.M.A

Diplôme d’Honneur 08 mai 2010 Taikibudo C.A.M.A

Diplôme de Félicitation 19 juin 2010 Iaido école Taikikan

Diplôme Nidan IBA 12 janvier 2008

Diplôme Sandan IBA 28 mai 2010

Diplôme d’Honneur 25 mai 2013 C.A.M.A

Certificat Renshi 09 novembre 2013 du CAMA-TAIKIBUDO.

 

image

 

"L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire"

Dragoncool mini

Vœux

2016 

 noel_3

 image

 JE PEUX

Si tu te crois battu, tu le seras;
Si tu n’oses pas, tu n’auras rien;
Si tu veux gagner, mais si tu t’en crois incapable,
Il est presque certain que tu ne gagneras pas.
Si tu crois que tu vas perdre, tu es perdu,
Car, dans le monde, on se rend compte
Que le succès dépend de la confiance en soi;
Tout dépend de notre état d’esprit.
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées
Par les plus forts, ni les plus rapides,
Mais par ceux qui croient en eux…
En pensant toujours; "JE PEUX"

(Auteur inconnu)

 image

 N’ABANDONNEZ PAS
Quand tout va mal, comme c’est parfois le cas.
Quand la vie semble dure et pleine de tracas.
Quand l’argent manque et que les dettes s’accumulent.
Quand vous voulez sourire mais que les larmes perlent.
Quand demain semble loin et que le moral est bas.
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas!

La vie n’est pas facile si l’on veut réussir,
c’est un combat sans fin qui ne fait que grandir.
Certains baissent les bras fatigués de lutter,
quand en persévérant ils auraient pu gagner.
Gardez toujours l’espoir et le succès viendra!
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas!

Le but est souvent plus proche qu’on ne le croît.
Celui qui capitule apprend toujours après,
qu’en s’acharnant encore une dernière fois,
il aurait pu se voir couronné de succès.

Rien ne s’obtient jamais sans en payer le prix,
Le succès ne dépend que de la volonté.
C’est le fruit du labeur et de l’assiduité.
Persévérez toujours, envers et contre tout.
Gardez la tête haute au plus dur du combat.
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas.

(Auteur inconnu)

image

image

Un nouveau cycle commence ce jour, en fait un nouveau cycle
commence tous les jours. A vrai dire, chaque moment.
Donc si vous reconnaissez quoi que ce soit aujourd’hui,
reconnaissez ce que cela symbolise : le miracle du Cycle
de la Vie, continu et sans fin.

Quel grand jour ! Quelle belle période de célébration !
Nous recommençons aujourd’hui ! Nous tournons la page !
Et donc, laissez tomber tout ce que vous ne souhaitez
pas emporter avec vous plus loin. Toute peur,
toute tristesse, toute colère, tout ressentiment,
toute déception, toute lamentation .. laissez tout tomber.
Et maintenant, en utilisant le côté spécial de ce jour
comme un tremplin, avancez dans la Vie !

Dragoncool mini

Fin d’année

banniere_noel cama

 guirl1

image

À l’occasion du temps des fêtes, rien n’est plus agréable que de communiquer avec ceux qu’on aime.

Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour cette fin d’année et pour la Nouvelle Année,

la réalisation des projets les plus chers!

image

Voeux_01
Voeux_02

Si les responsables techniques ou administratifs des clubs veulent envoyer un petit mot d’amitié en cette occasion,

n’hésitez pas à envoyer un message

Voici l’œuvre du club de salins

 

Voeux Salins

 

image

imageimage

image

 

"Le temps qui nous reste à vivre est plus important que toutes les années écoulées"

Dragoncool mini

Historique Tai-Jitsu par PYC

Notre ami Pierre-Yves nous fournit maintes informations utiles sur l’historique des arts martiaux en général et sur notre école en particulier, mais je ne suis pas sûr que les lecteurs s’y retrouvent vu que l’ami en question se manifeste sur les commentaires (voir sur la page de la GAZETTE)

Le commentaires en principe se veulent des texte courts pour émettre un avis sur l’article concerné.

Je vais donc essayé de regrouper ce sujet très intéressant vu que notre modeste école y puise ses racines.

image

image

Recherche de Pierre-Yves Campagnac,

renshi et rokkudan école Taikikan

 

Premier commentaire faisant allusion à la couverture de la Gazette N°9

              Je viens de trouver une "pépite" à ce sujet, concernant 3 des personnages pré-cités, vraie somme de recherches synthétique, prudente et documentée, qui vous fait découvrir en cinq minutes des éléments de compréhension parfois dissimulés soigneusement que d’autres ont mis des années à rassembler, je vous la livre en cadeau : http://logiques-humaines.puzl.com/historique-critique-du-tai-jitsu


Vous comprendrez dès lors mieux les liens existants entre le Taikibudo et le Yoseikan de Minoru et d’Hiroo Mochizuki, Raymond Cocâtre, Claude Falourd, la kokusai IMAF et l’INFB.

 

image 
IMAF
logoifnb
IFNB 

 

image

Deuxième commentaire

              L’école Taikikan, bien que possédant une pratique propre du Budo, est en lien plus général avec l’histoire des arts martiaux de son époque, de son pays, et ses différents acteurs, ou grands anciens, comme semble l’évoquer la couverture de cette dernière gazette, au cas où d’aucuns pourraient penser que ces personnalités ici illustrées ont été choisies par hasard … Elles ont toutes un lien directe, entre-elles, et avec nous … Un lien historique, un lien technique, un lien de passion … Et elles demeurent encore parfois sollicitables, pour ceux que les stages avec leur lot de remise en question n’effraient pas … et qui en ont le temps et les moyens …
              Citons pour mémoire, Jim Alcheik, Alain Floquet, Roland Hernaez et Daniel Dubois …

 

image

Troisième commentaire

Quelques infos supplémentaires : Jim Alcheik part au Japon étudier les arts martiaux de l’école Yoseikan de Minoru Mochizuki de 1955 à 1958, suite à une allégation d’homicide qui aurait été perpétré sur le sol tunisien (dixit Henry Plée, info à mettre en rapport avec son « coté obscure » évoqué dans l’article sus-cité). Un lien intéressant http://www.outsider-mag.fr/faites-entrer-le-sportif-episode-24-jim-alcheik-le-barbouze-du-dojo/ . Ce dernier rentre en France et lance la Fédération d’aikido, tai jitsu et kendo. En 1956, il traduit et vulgarise la méthode de Minoru Mochizuki, selon sa conception occidentale. Sa méthode pédagogique ne convainc pas Roland Hernaez (Professeur d’éducation physique) qui s’en ouvre à Minoru Mochizuki, lequel l’encourage à structurer celle-ci après la mort d’Alcheik. De son coté, Alain Floquet structure la méthode française d’Aikido Yoseikan avec l’aide d’Hiroo Mochizuki. Il est manifeste que si le Budo du Yoseikan est séduisant lorsqu’il est pratiqué par les Japonais, sa méthode d’apprentissage semble ne pas être adaptée à la structure d’esprit des pionniers européens et nécessite la création d’une adaptation pédagogique. Pour preuve la description d’un incident survenu au Yoseikan lors d’un cours de Murai Sensei, assistant de Minoru Mochizuki , lors de la visite d’un groupe d’étudiants français de shorinji-kempo désirant créer une méthode de self-défense (allusion transparente au groupe Hernaez à mon sens), ceux-ci interrompant le cours au motif de son extrême brutalité (dixit Michel Coquet , qui évoque lui-même le caractère très rude de son entraînement au japon et la fréquence de la survenue de blessures). Précisons que la méthode Japonaise d’apprentissage du Judo selon le Gokyo

Quatrième commentaire

fera elle-même l’objet d’une adaptation occidentale, d’abord sous forme de la méthode Kawaishi, puis sous la forme de la Progression française de Judo ( preuve que les méthodes japonaises nécessitaient bien une adaptation à la pédagogie occidentale à l’époque). Il est à noter que Minoru Mochizuki a systématiquement encouragé les experts européens à structurer sa méthode, puis à réaliser leur synthèse personnelle à partir de leurs acquis, tels Roland Hernaez pour le Nihon Tai Jitsu ou Alain Floquet pour L’Aikibudo, démarche qu’il suivait lui-même au Yoseikan, au grand dam des responsables japonais du Kodokan ou de l’Aikikai. Pour nombre d’experts français, la reconnaissance de leur travail par les Japonais s’est effectuée d’abord essentiellement par le biais de la Kokusai Budoin IMAF, organisme auquel était rattaché Minoru Mochizuki, Yoshio Sugino ou Mazafumi Suzuki (Seibukai), puis par les organismes dont ceux-ci étaient eux-même Directeurs (Yoseikan International, IFNB et Seibukai de Kyoto). Ce qui leur a permis ensuite de travailler à leur reconnaissance auprès des organisations délégataires françaises de Judo, Karate et Aikido, afin de pouvoir accéder légalement et officiellement à titre sportif à l’enseignement rémunéré et à l’organisation de compétitions. Selon cette volonté bien compréhensible exister légalement,en 1983, selon Philippe Renault, Doshu de la NBJS et de la FEKAMT, l’IMAF France fédère jusqu’à 20000 personnes en quelques 22 ryus, dans l’attente d’une reconnaissance officielle par le Ministère Jeunesse et Sports … Un lien https://sites.google.com/site/nbjsv2/nbjspresentation/nbjspresentation4

image

Et pour ceux que la lecture numérique fatigue, vous pouvez avoir le dossier complet à lire plus confortablement en pdf ou à imprimer.

Merci à notre ami Pierre-Yves qui contribue grandement à faire connaître au plus grand nombre l’historique de notre discipline.

              S’il est vrai que l’on a pas obligatoirement besoin d’être un puits de science pour accéder à un niveau technique raisonnable, il est indéniable que connaître l’historique de sa pratique peut permettre de s’imprégner d’une philosophie propre au pays qui en est à l’origine et ainsi appréhender certaines empreintes culturelles et traditionnelles sans qui le BUDO n’aurait aucune raison d’être.

 

image

Laisser de côté son intégrité n’est pas nécessaire pour gagner
le cœur de quelqu’un, mais laisser de côté sa colère, peut l’être.
Il est possible de donner son point de vue sans se faire un ennemi.
Il est possible d’avoir raison sans être suffisant.
On peut débattre sans rabaisser.

 

img23289