Stage IMAF à Exincourt

C.A.M.A-TAIKIBUDO
Cercle d’Arts Martiaux Association

Pour info stage international IMAF également visible sur le site
http://www.imaf-france.com/

Stage européen du 21 au 23 octobre.

Délégation Japonaise :

AIKIDO : KOMOTO Sensëi

NIHON JUTSU : GAGE Sensëi

KARATE DO : NOBETSU Sensëi

IAIDO : MATSUZAKI Sensëi

La délégation Taikibudo avec Antoine Torres

Pour ceux ne l’ayant pas encore reçu, voici le compte rendu de la réunion du vendredi soir transmis par Antoine Torres.

réunion des Branch Directors Exincourt 21 octobre 2011

Trois acteurs principaux :

– John Gage qui anime l’entière réunion et traite des questions administratives.

– Nobetsu Sensei qui intervient à deux reprises, pour évoquer les valeurs du budo.

– Antoine Torres qui appelle à la création d’une Europe Kokusai budoin unie.

Antoine Torres ouvre la réunion en faisant observer que les pays européens pêchent par un manque crucial de communication. Il demande la création d’un bureau européen appelé à se réunir en dehors des séminaires pour aborder les évènements à l’échelle européenne.(organisation de championnat, venue d’experts japonais)

John Gage apprécie la proposition et encourage les acteurs européens à communiquer davantage. Cette communication sera facilitée par la mise en place d’un portail internet européen , projet qui sera finalisé fin janvier 2012 par André et Oliver Frédrix, Belgique.

La cohésion européenne passe également par l’organisation de manifestations régionales qu’il serait judicieux de développer.

John Gage fait le point sur plusieurs questions:

A) 1- La disparition de Sato Sensei ouvre une nouvelle ère , celle des nouvelles technologies.

Ainsi, les échanges avec le Japon se feront exclusivement par mail.

Les Responsables nationaux communiqueront leurs dossiers de demandes au Japon. Ils recevront une notification si ceux-ci sont incomplets. Ils recevront dans le cas contraire une facture qu’ils devront acquitter pour recevoir l’objet de leur demande. Les dossiers seront traités dans le mois qui suivra la demande.

2- La publication du GENDO suivra cette évolution technique, la version

‘papier’ se verra abandonnée. Les GENDO seront transmis au format PDF qu’il faudra faire circuler par mail auprès des adhérents.

B) L’acronyme IMAF disparaît du fait de la confusion possible avec l’ IMAF Europe. Désormais seule l’appellation KOKUSAI BUDOIN ( Japon,France, Europe) sera retenue.

C) Les passages de grades se feront sur de nouveaux formulaires qui devront être remis aux examinateurs un mois avant la date de passage.

Sur ce formulaire devront figurer les dates et lieux de passages de TOUS les grades. Ceci afin de connaître l’historique du pratiquant.

Le formulaire devra être vérifié et signé par le Branch Director qui engagera sa responsabilité par sa signature.

Après discussion entre les Branch Directors et la délégation japonaise, un candidat devra avoir atteint 50% de la note pour voir son grade validé.

A ce sujet, Nobetsu Sensei rappelle la valeur d’un DAN. Ce n’est pas une série d’étapes que l’on franchit au pas de course, le DAN sanctionne un niveau de connaissance , notamment la connaissance des bases. Le DAN est également critère de valeur pour la transmission du savoir. Les DAN garantissent aux élèves que leur professeur détient les valeurs techniques et morales qu’il enseigne.

Pour ces raisons, les critères d’évaluation devront rester élevés afin que les grades DAN délivrés par la Kokusai Budoin gardent leur crédibilité.

Toutefois, les examinateurs ne manqueront pas de juger chaque candidat en tant qu’ individu propre: Au niveau technique , peuvent être ajoutés des critères humains qui tiendront compte des capacités / incapacités du candidat et de sa détermination pour progresser.

En conclusion , John Gage rappelle notre dette envers les hommes qui ont fait avancer le budo et la Kokusai Budoin. Il nous appartient de transmettre la tradition léguée par ces grands hommes mais que cette tradition doit s’ accompagner d’une réflexion actuelle sur la pratique du budo. Cette réflexion sera le gage d’une évolution efficace pour une transmission solide des connaissances du budo au sein de la Kokusai Budoin.