Rencontre et stage Préarrangé suite et fin

Voir le compte rendu de cette rencontre PA par Guillaume Hoareau au bas de cette page (merci à lui pour ce travail)

randori pré-arrangé

Ce type de rencontre de notre école consiste à présenter un enchaînement préparé à l’avance avec un partenaire de son choix. Cet enchaînement devra refléter l’éventail technique du Taikibudo avec un réalisme partagé entre les attaques et les défenses sans jamais tomber dans le spectaculaire.
Chacun des protagonistes deviendra selon les besoins de la préparation Tori ou Uké (défenseur ou attaquant) sur un temps déterminé à l’avance selon les catégories.

Le jugement portera sur plusieurs critères :

– la créativité (enchaînements plus ou moins sophistiqués mais toujours logiques en respectant le style de l’école, l’attitude et l’esprit du Budo)
– le réalisme (cohérence d’une projection correspondant à un déséquilibre, attaques qui doivent respecter les notions de distance, la précision ainsi que la determination)
– la technique (adaptation logique d’attaque ou de défense et respecter la forme de corps adaptée au style de l’école avec équilibre et stabilité).

Plusieurs principes peuvent être retenus pour juger de la qualité des prestations.
– système des palettes
(aka, rouge et Shiro, blanc) chaque équipe portant une ceinture de ces couleurs.
À la fin des deux présentations les juges lèvent les palettes correspondant à leur estimation.
– système de notation
Chaque juge inscrit une note après chaque passage, cette note peut être soit globale soit portée sur chaque critère (voir tableau) est transmise à la table; le juge de table totalise et procède au classement.
Les notes sur 3 pour la créativité et le réalisme ainsi que sur 4 pour la technique sont données par pas de 10e exemple (1,6 – 1,7 – 1,8) pour simplifier les calculs.

Outre le fait de participer à une compétition et de donner le meilleur de soi-même pour faire sa place, ce type de rencontre favorise la connaissance technique, le travail en équipe (gestion du résultat escompté) et la satisfaction d’avoir créé selon ses aptitudes une prestation qui correspond à sa personnalité en respectant celle de l’autre.

La priorité de l’échange est basée sur la défense contre atémis poings/pieds mais il sera demandé d’incorporer des défenses contre saisies et armes comme suit :
Les techniques de défenses contre saisie et dégagement peuvent être incorporées à partir de ceinture verte.
Possibilité d’utiliser des techniques de défenses contre armes dans les randoris mains nues (défenses contre tanto et/ou Tambo)

Les techniques des prestations devront être puisées dans le programme correspondant à la catégorie des élèves avec possibilité des techniques du niveau suivant uniquement.
Les techniques de défenses contre saisie et dégagement peuvent être incorporées seulement à partir de ceinture verte.
Possibilité d’utiliser des techniques de défenses contre armes (Tanto et/ou Tambo) dans les randoris main nues.

Les élèves ne rentrant pas dans cette catégorie pourront quand même présenter leur prestation sous couvert de leur professeur, mais ne seront pas classés mais récompensés malgré tout (inscription obligatoire sur formulaire).

********

Il est rappelé que le randori préarrangé fait parti intégrante du programme technique de l’école et qu’à ce titre il doit être incorporé au cours des séances d’entraînement; il fait d’ailleurs parti du contenu des différents passage de grade et doit respecter la forme technique et l’état d’esprit du programme de chaque niveau.

********

Pour les rencontre IBA-IMAF qui reprennent ce style de rencontre au niveau national, les meilleurs de Chaque club seront sélectionnés pour y participer.

********

Compte rendu rencontre pré-arrangé :


Après quelques années d’interruption, voila que le Cercle d’Arts Martiaux Association (CAMA) a décidé d’organiser de nouveau une rencontre (compétition) inter-club le samedi 24 Mars 2012 sur le thème du pré-arrangé. Et c’est Champigny sur Yonne (89) qui a eu l’honneur d’accueillir cette petite compétition.
Pour cette rencontre, 44 pratiquants ont fait honneur au Taikibudo et à Sensei Denis GAUCHARD, fondateur du Taikibudo. Le Pré-Arrangé est une des notions fondamentales de cette discipline, qui consiste pour un binôme de présenter une suite d’enchainements techniques (à main nue ou avec arme) venant directement de leur imagination mais inspirés par leurs Sensei de club. Malheureusement pour certains pratiquants, il y a eu des annulations de dernières minutes. Ce qui a modifié légèrement l’organisation. C’est bien dommage car ils avaient fait l’effort de préparer des enchainements et de venir les présenter.
3 catégories ont été réalisées :
Catégorie A pour les enfants de 8 et 9 ans, Catégorie B pour les enfants de 10 à 12 ans et Catégorie C pour les 13, 14 et 15 ans.
Pour la catégorie A, il y a eu 3 binômes, pour la catégorie B, il y a eu 7 binômes, pour la catégorie B, il y a eu 2 binômes.
Pour les juges-arbitres, ce sont Gilles Ardoin (responsable technique du club de Salins), Farid Merouk (responsable technique du club de Ville Saint Jacques) et Hervé Vasnier (responsable technique du club de Montereau) qui ont fait l’effort d’être présent. A la table de notation, Guillaume Hoareau (responsable technique du club de Montigny).
Une catégorie blanche tous âges a été créé afin que les enfants qui ont commencé en septembre puissent aussi préparer leurs travails réalisés en club. En revanche, pour cette catégorie, il n’y a pas eu de classement mais une récompense leur a été donnée.
Les critères de notation ont été les suivants : 3 points pour créativité, 3 points le réalisme, 4 points pour la partie technique. Ce qui fait un total de 10.
Tout au long de la rencontre, le public et les pratiquants ont pu assister à divers démonstrations mais aussi à la présentation du pré arrangé de la catégorie blanche tous niveaux. Dans un premier temps, nous avons pu assister à une démonstration de Rémi Lacour / Florian Barrault et de Typhanie Jamot / Logan Tracher. Le but était de présenter au public ainsi qu’à tous les pratiquants, ce qu’on entendait par le Pré-Arrangé mais à un niveau supérieur (niveau ceinture marron). Ce qui a permis aux Taikibudokas de niveau inférieur de se rendre compte qu’il faut beaucoup travailler en club pour en arriver à ce niveau.
Les enfants dont le partenaire était absent, on pu eux aussi participer à ces démonstrations. Ils ont réalisé des enchainements sur le thème du libre entraide où ici l’objectif est de placer le maximum de techniques de défense face à des attaques non codifiées sous forme de questions/réponses.
Et pour cette occasion, Hervé Vasnier (responsable technique de Montereau) et Guillaume Hoareau (responsable technique de Montigny), nous ont gratifié d’une démonstration de Tonfa no kata. Un kata de niveau supérieur réalisé avec des armes en bois. Le public fût enchanté par cette présentation qui fût très intense.
Voici les résultats de la rencontre :
CATEGORIE A :
1er : HILAIRE Lény / HILAIRE Yani du club de Montereau
2ème : HARDY Maxence / LAGNEAU Matthias du club de Salins
3ème : CECILIO Marina / PAYET Chloé du club de Salins
CATEGORIE B :
1er : OCWEILA Nicolas / PINHEIRO Enerick du club de Champigny
2ème : TROUDE Alexis / HILAIRE Nina du club de Montereau
3ème : DE MATOS Hugo / BRETON Melvyn du club de Montigny
CATEGORIE C :
1er : BARRAULT Florian / LACOUR Rémi du club de Montereau
2ème : NOBLESSE Olivia / BAX Antoine du club de Salins
Félicitations à eux et aussi à tous les autres participants pour leurs diverses prestations. Elles furent remarquables et promettent beaucoup d’espoir pour l’avenir. Un grand merci aux juges-arbitres d’avoir été présents car sans eux la rencontre n’auraient pas pu avoir lieu.
Compte rendu stage inter-club :
Pour ce 2ème stage inter-club de Taikibudo de la saison, une bonne trentaine de pratiquants se sont réunis à Champigny sur Yonne (89) autour de Sensei Denis GAUCHARD et de ses assistants (Gilles A, Hervé V et Guillaume H). Les clubs présents lors de ce stage sont : Montereau, Villes Saint Jacques, Champigny et Montigny. Merci à eux d’avoir mobiliser leurs élèves. Après un échauffement réalisé par Guillaume H, leurs élèves ont pu commencer à étudier divers enchainements de l’école Taikikan proposés par Guillaume H et Hervé V et Sensei Denis GAUCHARD. Pendant le passage de grade de 5 élèves, les adultes et enfants ont continué à travailler les enchainements proposés par Guillaume et Hervé. Avec un objectif clair et simple : bien se désaxer lors d’une parade et de bien déséquilibrer le partenaire afin de pouvoir placer n’importe quel type de projection. Et c’est vers 12h15 que le stage pris fin.
Les enfants et adultes présents furent ravis d’être venus car ils ont pu rencontrer d’autres élèves pratiquant la même discipline avec la même passion. Ce stage leur a permis d’échanger techniquement et de travailler des techniques martiales proposées par un autre enseignant.
Un grand merci au club de Champigny et tout particulièrement Soma (la présidente du club) d’avoir aussi bien organisé les choses. L’accueil fût remarquable. Merci aussi à ce qui on aidé Soma en coulisse. Merci aussi aux différents clubs d’avoir participé à ce stage et à Denis et ses assistants de l’avoir animé.

Guillaume H.