Stage LE du 24 Novembre 2012

Compte rendu du stage de masse et de la commission technique par Guillaume H.

Le thème du premier stage de Taikibudo de la saison était le libre entraide.
Pour ce premier stage, organisé au dojo de Montereau, une cinquantaine de pratiquants, enfants et adultes confondus étaient présents. Ils ont pu échanger dans la joie et la bonne humeur auprès des autres pratiquants de Taikibudo. Tous les clubs de la régions inscrits auprès du CAMA étaient présents (Montereau, Ville Saint Jacques, Marolles, Montigny et Salins). Les responsables techniques de chaque club étaient aussi au rendez-vous et ont pu aider Shihan Denis Gauchard à l’encadrement de ce stage.

Bon stage Bon public
Bon encadrement Bons élèves

Apres un échauffement proposé par Tifanie J (élève de Montereau), Shihan Denis Gauchard proposa l’étude de technique de base de l’école Taikikan. Par la suite, Denis Gauchard expliqua l’importance de l’étude technique via le libre entraide. Notion où les pratiquants échangent techniquement sous forme d’un randori où l’objectif n’est pas d’être le meilleur mais plutôt d’être attentif à son partenaire, à son environnement afin de pouvoir placer la technique de projection et d’immobilisation la plus adapté à l’instant T. Mais le tout sous une forme de dialogue, d’échange. (Jeu de question-réponse). Shihan Denis Gauchard a rappelé aussi, l’importance de bien connaitre le programme technique de son niveau car faire des techniques du niveau supérieur c’est bien mais ne pas réussir correctement les techniques de son niveau ou de toujours réaliser la même technique de projections ou d’immobilisations lors de randori libre entraide, montre bien le travaille encore à fournir pour le pratiquant.

Lors de ce stage, Florian et Rémi, élèves au club de Montereau, nous ont gratifiés d’une belle démonstration de ce qu’on attend du libre entraide. Cela fut très technique avec un état d’esprit irréprochable.

A l’issu de cette démonstration, les pratiquants ont pu s’exercé aussi à la notion de libre entraide, à partir d’un randori un peu spécial. C’est-à-dire que c’était l’encadrant qui stoppé le randori afin que celui qui défendait puisse placer une technique d’immobilisation, de projection adaptées à la position du partenaire. Les élèves furent ravis surtout qu’ils ont pu échanger avec des pratiquants des autres clubs et pas du même niveau qu’eux. C’est l’état d’esprit qui correspond au mieux à la notion de libre entraide.

Et c’est vers les 16h30, que les plus jeunes nous ont quitté, heureux d’avoir pu participer, échanger et de s’être amuser autour de Shihan Denis Gauchard et du Taikibudo. Il est important pour eux de participer à ce genre de manifestation car cela leur permet de voir d’autres enfants pratiquant le même art martial qu’eux et de rencontrer ainsi le fondateur du Taikibudo.

Après une petite pause très rapide, Shihan Denis Gauchard demanda à Guillaume H. (RT de Montigny) de s’occuper des gradés (principalement des ceintures marrons) restés pour l’occasion pendant que Gilles A. s’occupa des plus gradés (ceinture noire). Ils ont pu travailler des techniques du programme 1er Kyu proposé par Guillaume. L’étude fut appréciée par les élèves surtout qu’ils n’ont pas l’habitude de travailler avec cet enseignant. Et c’est vers les 17h30 que ce stage fut clôturé.

Merci aux responsables techniques d’avoir fait l’effort de répondre présent à ce premier stage : Dominique G (Marolles), Gilles A (Salins), Hervé V (Montereau), Farid M (VSJ) et Guillaume H (Montigny).

Ecole des cadres :

Comme souvent après de le stage de masse, l’école des cadres s’est réuni sous la direction de Shihan Denis Gauchard. Apres un échauffement physique et technique proposé par Guillaume, Shihan Denis Gauchard proposa l’étude du programme technique pour tous les pratiquants présents sous une forme plutôt originale. Un travail en binôme bien évidement mais sans enchainement complexe. Le tout était de placer des techniques d’attaques, de défenses, en statique ou en dynamique (une seule attaque autorisée). Les techniques à réaliser étaient données par Shihan Denis Gauchard mais en japonais. Le but était de vérifier le savoir technique des pratiquants, qui savent souvent réaliser la technique mais n’attardent pas beaucoup d’importance au nom de la technique.

Apres une pause bien méritée, où café et croissants furent offerts par le club de Montereau, les responsables techniques et assistants se sont réunis autour de Denis Gauchard pendant que Tifanie J (assistante au club de Montereau) proposa l’étude de katas de Ken et de Tanto au moins gradés. A cette occasion, Denis Gauchard expliqua l’importance d’avoir une école des cadres et une commission technique sérieuse et irréprochable afin de pouvoir être pris au sérieux par nos différentes structures de rattachement (IMAF et IBA). Pour cela, Denis Gauchard proposa les responsables de chaque commission ainsi que leurs assistants. Voici ce qui fut décidé et accepté par les personnes désignées.

Ø Responsable de l’organisation des stages et des rencontres : Guillaume HOAREAU (RT Montigny), suppléant à venir.

Ø Responsable de l’école des cadres : Gilles ARDOIN (RT Salins et secrétaire du CAMA) et Armel FOURREAU (AT Montereau) comme suppléant.
Gilles A. est un des seuls à posséder le tronc commun non seulement de la FFST mais surtout de la DNJS

Ø Responsable de la commission technique : Guillaume HOAREAU (RT Montigny) et Farid MEROUK (RT VJS) comme suppléant.
Pour le CAMA-TAIKIBUDO et jusqu’au niveau de nidan inclus.

A l’issu de cette petite réunion, Guillaume et Farid se sont réunis pour le passage de grade de Stéphane Breton, élève de Montereau et ancien élève du club de Champigny. Il présenta son 1er kyu devant les 2 nouveaux responsables de la commission technique. Le résultat fut très positif pour Stéphane Breton qui obtiendra les félicitations du jury ainsi que les encouragements mérités pour son travail et son investissement.

Responsables techniques et assistants présents : Gilles A (Salins), Hervé V (Montereau), Farid M (VJS) Guillaume H (Montigny), Armel F (Montereau), Tifanie J (Montereau) et 6 élèves de Montereau qui aident souvent à l’encadrement de ce club.

Merci à eux d’avoir étaient présent et très assidus à ce stage. Un grand merci aussi au club de Montereau et à sa nouvelle présidente Isabelle, d’avoir bien voulu organiser cette manifestation. Une organisation impeccable et réussit. Merci aussi à Claudette Carteron qui malgré une main fraichement opérée, a réalisé des photos mémorables de cette événement.

Merci à tous d’avoir fait honneur part votre présence à Shihan Denis Gauchard et au Taikibudo.

Guillaume Hoareau.

1 réflexion sur « Stage LE du 24 Novembre 2012 »

Les commentaires sont fermés.