La valeur des choses

Je ne pouvais pas lire ce passage sans le faire partager à tous ceux qui pensent que quelques mots judicieusement disposés sont d’une profondeur intense et remplace souvent un livre entier.

Dans la même rue d’une même ville, trois boulangers se côtoyaient au quotidien, dans une concurrence évidente et sournoise. Sur la vitrine de la première boulangerie, de grosses lettres fluo indiquaient : « Meilleur pain de la région ». Au-dessus de la deuxième, une gigantesque enseigne néon clignotait et l’on pouvait lire : « Meilleur pain au monde ». Quant à la troisième, une petite pancarte mentionnait tout simplement : « Meilleur pain de cette rue ».

Conclusion (d’autres diront: « morale de l’histoire »)

« On peut tromper une partie du temps tout le monde, on peut tromper une partie du monde tout le temps, mais on ne peut pas tromper Tout le temps tout le monde ! »

de Daniel Blanchet Sensei

2 réflexions sur « La valeur des choses »

  1. Merci Pierre-Yves pour ces éclaircissements et je note « expert français haut gradé IBA » comme quoi IBA est quand même une référence et PYC en connaisseur stipule les titres de ce senseï plutôt que les grades comme quoi les vrai experts en connaissent la valeur.
    Et aussi il est bon de constater que la valeur d’un senseï n’est pas obligatoirement proportionnel au tapage publicitaire qui l’entoure comme le reflète si bien le contenu de cet article.
    Sa discrétion et sa modestie en souffrira peut-être mais je pense que c’est le cas de notre ami du commentaire précédent.

  2. Daniel Blanchet, pour ceux qui ignorent de qui il s’agit, est un expert français haut gradé IBA,Hanshi en Ju Jutsu/Aiki Jutsu,Kyoshi en Karate, surnommé le « globe-trotter » (voyageant continuellement et parlant 6 langues).De retour d’un « tour du monde », il sera en stage début Mai dans les Pyrénées Orientales. Pour le découvrir, voir sur youtube ASAHI DOJO INTERNATIONAL …

Les commentaires sont fermés.