Les cahiers techniques du Taikibudo

Ces cahiers techniques réclamés expressément par le plus grand nombre et pas que les jeunes, se veulent simples, sans théorie, abordables par tous.

Il va de soi que l’on apprend pas le fondement d’une école par l’écrit ou par l’image; la technique, le style et l’état d’esprit propre à chaque discipline ne peut être ressenti que directement sur le terrain et de plus avec un instructeur certifié de notre école. Les techniques présentées sont en effets répertoriées dans nombre d’autres structures mais les façons de faire, d’aborder chacune est bien différentes sinon la notion d’école ne représenterait rien.

J’ai d’ailleurs une anecdote à ce sujet; il y a peu alors que je démontrais une technique genre utchi mata ashi kaké, un élève gradé en judo fit la remarque que cela ne se faisait pas comme cela, je lui fit donc remarqué que la signification étant crochetage de la jambe par l’intérieur  il y a plusieurs façon de faire et que s’il faisait référence au judo, il n’a surement pas tord mais c’est une discipline que je n’enseigne pas vu que je ne connais pas, il en est de même pour une technique de percussion ou il n’y a aucune comparaison avec d’autres arts martiaux à faire; chacun à sa logique, sa raison de faire qui n’est jamais meilleure ou moins bonne, il suffit de savoir pourquoi on fait de cette façon sans avoir besoin de comparer.

A chaque cahier la même structure, 1. la page de présentation  avec le niveau concerné et des images différentes, 2. la page du programme technique avec les noms et correspondances en français, 3 et 4. la page des dessins techniques avec la même logique (technique attaques-défenses poings pieds), (techniques attaques-défenses par clefs-projections), (technique attaques-défenses armes).

Les trois niveaux kyu :

Débutant, Moyen, Avancé

 

Les deux niveaux Dan :

Gradé, Confirmé

Merci de leur réserver le meilleur accueil, ils sont disponibles auprès du cama-taikibudo sous forme de feuillet (deux feuilles sur format A4) ce format est conseillé pour les élèves, sur papier glacé s’il vous plait; également vos enseignants peuvent vous en fournir un exemplaire avec les consignes d’usage :
Le cahier doit correspondre à votre niveau ou à celui en cours de préparation, ne pas faire de copies et ne pas abandonner n’importe ou.
Cela fait des années que j’entends dire que ce serait bien de faire ceci ou cela que cela soit pour les programmes techniques sur papier, en image ou sur vidéo et une fois que cela se fait j’entends dire que se serait mieux comme ceci ou comme cela; malgré tout si vous constatez des fautes ou mauvaises interprétations n’hésitez pas à m’en faire part pour rectification possible.
Ceux qui ont des bonnes idées pour faire mieux ou autrement (il y en a eu pas mal jusqu’à ce jour) n’hésitez pas non plus à ce détail prés que certains paramètres qui font partie de la philosophie de l’école pour les hauts gradés sont à prendre en considération :

Je pense, je dis, je fais

et que pour toute chose il y a

un avant, un pendant et un après

2 réflexions sur « Les cahiers techniques du Taikibudo »

  1. PYC senseï le samouraï du Jabron, l’homme qui réagit plus vite que son ombre aux articles du Taikiblog; merci de ces encouragements, cela me donne des ailes pour faire encore mieux.

  2. Trés bon travail (quel courage !), qui a reçu un accueil enthousiaste de la part des élèves du Jabron Budokan !!!
    Ceux-ci demandaient en effet depuis un certain temps un support pédagogique pour évaluer et approfondir leur niveau d’étude : nul doute que leur motivation sera encore plus stimulée avec cet outil … Bravo Denis …

Les commentaires sont fermés.