Disparition d’un grand du budo

HENRY PLEE NOUS A QUITTES

C’est une bien triste nouvelle, une perte immense dans le paysage martial français que nous devons vous annoncer aujourd’hui.
Le grand Maître Heny Plée s’est éteint ce mardi 19 août 2014, à l’âge de 91 ans.

Étonnant, déconcertant, souvent provocateur, le Maître Plée utilisait sa connaissance historique des Arts Martiaux pour faire méditer le pratiquant et l’aider dans sa voie.

Les anciens se souviendront d’un précurseur ayant fait venir en France les premiers maîtres japonais.
Dès 1955, il fondait le premier Dojo d’Arts Martiaux Japonais à Paris, puis le magasin Budostore, à cette même adresse, au 34 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève.

10eme dan de Karaté, 5eme dan de Judo, 3eme Dan d’Aïkido, 1er dan de Kendo et de Bo-jutsu, auteur de nombreux ouvrages, Henry Plée avait consacré sa vie aux Arts Martiaux.

Ayant lu avec intérêt toutes ces chroniques, ayant été à plusieurs reprises au magasin de la Montagne sainte Geneviève, ayant plusieurs de ses ouvrages dans ma bibliothèque et surtout l’historique du taikibudo serait bien maigre si de grand nom ne lui étaient associés tels que Raymond Cocâtre, Hiroo Mochizuki; nous lui devions ce dernier hommage.

Pour en savoir plus :

http://www.henryplee.com/index.htm

Hommage à ce grand du Budo

respect

1 réflexion sur « Disparition d’un grand du budo »

  1. Un personnage fondateur et important du panorama français des arts martiaux, à l’origine de la venue de nombreux experts japonais, dont Hiroo Mochizuki et Tetsuji Murakami Sensei de l’école Yoseikan, à Paris, où Maître Cocâtre travaillera sous leur direction successive.
    Ses chroniques parues dans le magazine Karaté-Bushido ont fait réfléchir plusieurs générations de pratiquants, et ses deux ouvrages concernant les points vitaux ne dérogent pas à la règle.

Les commentaires sont fermés.