KONDÔ Mitsuhiro Sensei

KONDÔ Mitsuhiro Sensei, vous connaissez ?
Tous les pratiquants de la première heure ayant participé au stage IMAF internationaux ont pu apprécier autant la technique que la pédagogie de ce maître d’une simplicité remarquable.

De plus quand vous voyez son historique, c’est évident qu’il a croisé certains personnages qui ont comptés pour le devenir de notre discipline.

C’est notre ami PYC toujours à l’affut de nouvelles fraîches qui nous a signalé cette page dédiée à ce senseÏ pour son anniversaire.

KONDÔ Mitsuhiro Sensei est né dans la préfecture de Yamanashi-ken, Japon, le 22 mai 1934. Le 22 mai 2014, il a fêté son 80e anniversaire. C’est l’occasion de rappeler quelque éléments de la carrière BUDÔ de ce professeur d’arts martiaux titulaire de hauts grade dans plusieurs disciplines martiales:
JUDÔ 9e Dan HANSHI, AÏKIDÔ 7e Dan KYOSHI et KARATÉ-DÔ 6e Dan.

Pour la suite cliquer sur la photo

Ceinture rouge & blanche

image

Stage en Belgique 2001

Kondo

Stage à Exincourt en 1999

Image_005

Stage à Strasbourg en 2005

Merci à lui pour tout ce qu’il nous a apporté non seulement en technique mais surtout pour l’exemple à suivre.

Pour des précisions complémentaires sur l’historique, n’hésitez pas à visiter le site de Claude Falourd

Honneur

1 réflexion sur « KONDÔ Mitsuhiro Sensei »

  1. Comme on peut le lire et le voir dans l’article cité, Kondo Sensei arrive du Japon après 3 mois de navigation en compagnie de Hiroo Mochizuki, Tetsugi Murakami et Jim Alcheik, tous mandatés par Minoru Mochizuki Meijin pour développer l’école Yoseikan en Europe et à travers elle les arts martiaux japonais.Bientôt rejoints par Sugiyama Sensei,hébergés un temps sur Avignon dans la famille de Claude Falourd Sensei, ils seront les fers de lance de la jeune fédération française de aikido tai jitsu kendo (FFTAK) dès 1958 en compagnie des Cocâtre, Hernaez,Floquet et autres grands anciens, pionniers des arts martiaux français (karate, kendo, aikido, nihon ju jutsu, iaido, kobudo,nihon tai jitsu,aikibudo, taido, yoseikan budo, toreikan budo, kempo-budo et … taikibudo ).
    A signaler le site de Claude Falourd très bien documenté (et pour cause …) et actualisé régulièrement, merci à lui de bien vouloir partager cette mine d’or historique.

Les commentaires sont fermés.