Cours spécial à Montereau

Les cours se suivent mais ne se ressemblent pas et heureusement d’ailleurs.

Ce mercredi 29 Octobre notre ami José F. venu nous faire une petite visite fut agréablement surpris de voir quelques anciens venu spécialement en son honneur pour lui témoigner une amitié bien présente.
Le cours fut donc quelque peu modifié au pied levé pour faire partager au plus grand nombre le plaisir de profiter de sa présence et de celle non moins profitable de quelques éléments de valeur, j’ai nommé Dominique G. (je pense qu’il avait entendu dire qu’après le cours ………) Farid M. toujours présent pour les moments forts et autres liens d’amitiés.

Evidement Hervé V. présent tous les mercredi au club de Montereau a su entretenir la bonne humeur.
Guillaume H. Vint nous faire un petit coucou avec sa petite famille et d’autres malheureusement retenus n’ont pu être présents.

Un autre invité de taille bien que plus jeune et fils de samouraï me dit-on nous honora de sa présence, j’ai nommé Vincent C. qui nous a enchanté par sa bonne humeur et sa convivialité appréciée de tous; j’espère malgré tout qu’il saura garder pour lui les quelques secrets que le senseï lui a délivré car de retour dans sa Provence lointaine on risquerait de ne pas le prendre au sérieux.

Claudette comme d’habitude a confondu appareil photo avec mitraillette mais bon, après en avoir éliminé une bonne centaine il en reste quelques unes  qui prouvent s’il en était besoin qu’entre la première et la dernière il y a eu un entrainement rigoureux digne d’un dojo au pied du mont Fuji.

Mitraillette photos

Si, si, cela existe bien !

Tout cela sous l’œil vigilant de Madame la présidente Isabelle L. qui entre deux coup de fil fit la connaissance de Michelle, la femme de José qui apparemment fut très intéressée par l’activité sur le tatami et surtout sur la bonne humeur qui s’en dégage malgré la rigueur de l’enseignement.

 

Montereau 10-14_148

Certain se cachent de crainte de représailles

Trait

Montereau 10-14_153

L’après cours traditionnel si cher à notre ami PYC

Trait

 
Ne pas se fier à cette première photo, l’entrainement fut terrible
 
salut

2 réflexions sur « Cours spécial à Montereau »

  1. Effectivement, s’il y a beaucoup de « galères » à traverser dans ce monde de la pratique « martiale » il y a des moments que pour rien au monde on aurait voulu éviter; retrouver des élèves et amis de longues dates et partager avec eux avec un plaisir non dissimulé quelques techniques (le prétexte) pour se retrouver ensuite (la vrai raison) autour du verre de l’amitié.

  2. Effectivement un témoin direct m’a rapporté que l’entraînement a été terrible !!
    Quel plaisir de voir José !! Quel plaisir de vous retrouver tous à chaque fois !
    Amitiés.

Les commentaires sont fermés.