Le club de Ville st Jacques en Gala

GALA DE FIN D’ANNEE MULTI-ASSOCIATIONS DE VILLE-SAINT JACQUES

Le club de ville st jacques et son gala, réussite totale.

 

Le Taikibudo et le sérieux de la discipline à été démontré par les élèves de Farid qui peut vraiment être fier de son petit club, quand je dis “petit” il faut entendre petit dojo en surface de tatami car ce que l’on voit est digne des plus grands en qualité, en sérieux, en respect des spécificités de notre école.

Bien sûr la démonstration en Iaido de notre école par Farid, Armel, Laurent et en musique s’il vous plait fut sans aucun doute le résultat d’un travail en profondeur qui a donné assurément une impression de mystère maitrisé à plus d’un spectateur.

 

 

Je pense que pour réussir une belle représentation de ce genre, il faut que les responsables techniques et administratifs soient motivés et passionnés pour leur activité, qu’ils soient une émulation pour les adhérents

Félicitation pour Farid MEROUK et toute son équipe qui prouve une fois de plus que l’on peut dignement représenter grandement notre discipline même avec de petits moyens.

Logo club

 

“Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes”

4 réflexions sur « Le club de Ville st Jacques en Gala »

  1. Bravo à toute l’équipe pour cette belle démonstration, on voit que tout le monde travaille, des plus jeunes aux plus anciens !
    Mention spéciale à Farid, Armel et Laurent dont les présentations au Iai sont trés réussies, c’est vraiment du beau boulot, chapeau les gars !
    Mention Banzaï à Farid dont le kata me semble exprimer quelque chose de particulier et qui me réjouit beaucoup …

    • Pratiquante et connaissant bien Farid, cette attention particulière pour Farid exprimée avec délicatesse et surtout venant de ta part me conforte sur l’estime que je lui porte car sa qualité première et reconnue de tous est qu’il sait rester humble et cela n’est pas l’apanage de tous à son niveau.

    • A noter que pour épater le samouraï du Jabron PYC qui ne pratique pas la langue de bois il faut vraiment que cette présentation de Iaido de notre école soit représentative d’un travail en profondeur.
      Merci de ces encouragements; Farid et Armel peuvent en apprécier toute la valeur.

Les commentaires sont fermés.