Passage de grade TKB

TKB 3D Ceinture noire & blanche

Une épreuve technique pour l’obtention du niveau supérieur s’est déroulée le samedi 23 avril 2016 au dojo de Marolles pour deux élèves de notre école :

KANN Agna élève de Gilles Ardoin responsable technique du club de Salins qui a obtenu sans problème son 3e Kyu et accède ainsi à la ceinture marron

Félicitation pour sa présentation qui laisse présager d’une suite prometteuse si les quelques remarques de progression relevées par le jury ont été retenues et mis à profit dans son club dirigé par un pilier du TAIKIBUDO.

 

Marolles Avril_16

MADOUANI Hajar élève du club de Montereau que tout le monde connait bien pour sa présence assidue dans tous les stages, rencontres et autres manifestations du CAMA-TAIKIBUDO depuis maintenant quelques années puisque c’est en 2009 que Hajar a commencé sa pratique avec une assiduité sans pareil et il faut le dire un esprit relationnel qui fait honneur à la philosophie de notre école.

Les instructeurs le savent bien, ce n’est pas facile de garder des élèves pendant un nombre d’années suffisant pour les présenter à ce niveau qui non seulement est le début d’une grande aventure pour l’élève mais aussi une satisfaction pour l’enseignant avec qui il doit s’établir une relation de confiance pour pouvoir continuer à faire progresser l’élève avec envie et passion pour tous les deux.

les aléas de la vie (étude, santé, travail, lassitude) font que même de bons instructeurs ne connaissent que difficilement ce passage très particulier qui ne s’apprécie que quand la route continue car bons nombres de candidats ayant comme objectif ce seul palier, abandonne quelque temps après croyant qu’ils sont arrivés au bout alors que le chemin vient tout juste de commencer.

Mise en garde : s’il est gratifiant, voir glorifiant de passer du temps à essayer de faire évoluer les élèves (surtout gradés) d’autres instructeurs (parfois ceux qui vous ont eu comme élève) il serait judicieux de consacrer du temps à faire évoluer vos propres élèves en vous perfectionnant vous même auprès de “senseï” qui s’ils n’ont pas la science infuse connaissent assez bien leur discipline pour avoir formé des instructeurs parfois de haut niveau sans équivoque possible.
Vous ne pouvez pas vous permettre de rectifier la technique d’un élève avant de savoir si cela ne va pas à l’encontre de ce que lui apporte son instructeur, il faudrait d’abord convaincre ce dernier qu’il est dans l’erreur et là c’est une autre histoire (surtout si il s’agit d’une discipline différente, hors sujet ici); c’est pour cela que l’école des cadres et la commission technique (en étroite collaboration avec le soké de l’école) est une priorité pour les enseignants sérieux.
Par contre un instructeur quel qu’il soit, et s’il est assez fin pédagogue pourra sans pour autant remettre en cause l’apport technique du senseï de l’élève faire progresser ce dernier dans des directions issues de sa propre expérience comme la stratégie, les notions de distance, les perceptions des intentions, l’équilibre, la stabilité, les opportunités à saisir, l’énergie interne, la respiration, l’attention, la décontraction et d’autres subtilités; mais pour cela il faut également avoir fait le point sur ses propres connaissances sur ces sujets épineux mais ô combien intéressants à partager avec des pratiquants ayant quelques sentiments d’humilités à revendre.
Il est évident qu’un assistant dans un club puisqu’il a été choisi par le RT principal du club pour sa cohérence avec son enseignement peut s’attribuer le résultat positif d’un élève pour l’obtention d’un niveau supérieur et l’élève ne devra pas oublier de le remercier.

 

ceinture_marron 2
Félicitation à AGNA

Ceinture Noire 2
Félicitation à HAJAR

 
Idéogramme

 

Marolles Avril_16

Il faut remercier Florian B. et Benjamin N. pour leur présence afin non seulement d’aider les candidats dans les différentes épreuves de l’examen mais aussi à prendre connaissance des différents modes de critères pour les notations du programme technique demandé.

Le jury était de qualité, puisque composé de Armel F. Nidan du club de Montereau et Farid M. Sandan et RT du club de Ville st Jacques

Denis G. et Gilles A. ont supervisés au bon déroulement des épreuves

image

image

Deux choses à retenir : sagesse et patience.
Patience que les choses avancent et sagesse qu’elles avancent dans le bon sens.

Samourai

2 réflexions sur « Passage de grade TKB »

  1. Oui effectivement un bon passage de grade ou heureusement on a bien vu la différence technique entre un 3e kyu et un shodan; les passages kyu sont fait pour cela; orienter la progression des élèves en tenant compte des remarques judicieuses mais toujours respectueuses des membres du jury qui sont avant tout transmises à l’instructeur. Félicitation à tous les deux et bon courage pour la suite …. mais aussi beaucoup de plaisir.

  2. Bravo à Agna pour son 3ème kyu et félicitations à Hajar pour son Shodan !

Les commentaires sont fermés.