La boucle est bouclée

Rien d’extraordinaire, mais il y a pire

image

image

Une fois n’est pas coutume, on va parler un peu de lui :

Historique du fondateur de l’école:

Itinéraire sportif et martial de Denis G.

1967-1972 : Début des sports de combats avec la lutte sous la férule de M. Royo Georges ancienne salle jean Allasseur à Montereau Fault-Yonne.
Champion de Seine et Marne, de Paris et d’Ile de France, sélection nationale.
1973-1976 : Début en Karaté à Avon 77 avec M. Delpech et M. Rate.
Champion de Seine et marne en ceinture marron.
1977-1979 : Passage de la ceinture noire 1er Dan (1976) et 2e dan (1979) de l’école R. Cocâtre de Bushido en Karaté, Kobudo et Jujitsu.
Cours particuliers réguliers directement avec M. Raymond Cocâtre accompagné d’un ou plusieurs de mes élèves à Paris, avenue Parmentier.

image

1978 : Naissance du club de Montereau à l’initiative de son président
M. Brihaye Jean-Luc et l’aide de M. Allasseur alors président du Club Sportif de Montereau.
1979 : Début en Yoseikan-budo avec M. Bindel alors 4e Dan dans cette école.
1980 : 1er Dan, 1983 : 2e Dan, 1987 : 3e Dan (Présentation effective)
Cours particuliers réguliers avec M. Bindel directement par M. Mochizuki Hiroo
Quelques 65 stages régionaux, nationaux et internationaux, stages d’été.
1985 : Diplôme de félicitation des mains de Me Minoru Mochizuki.

1988 : Attestation de réussite à la formation commune du BEES.

1989 : Certificat en Shiatsu (Shodan); 1990 : (Nidan) ; 1991 : (Sandan) ; 1992 : (Yodan) école Okuyama avec M. Riesser.
Plusieurs séminaires de trois jours pour chaque niveau et stage semaine complète.

1993 : Professeur et 4e Dan de l’école française de Budo avec M. Bindel.

Note : volontairement sont ignorés les diplômes d’enseignants ou de grades obtenus à cette période en kick boxing, kempo boxing, Full boxing et sambo-défense qui ne sont pas représentatifs de la voie que je me suis fixée, mais cela correspondait à cette époque à une demande d’une partie de mes élèves.

image

1994 : 3e Dan de l’école Hakko-ryu en Jujitsu (présentation effective) et technique de santé énergétique (shiatsu et goshin taiso).

1996: Diplôme de 5e dan en Kenpo (I.F.N.B) par l’Ecole Française de Budo.
1997 : Ceinture noire 5e degré du comité national de budo avec le titre de Renshi ; diplôme japonais I.F.N.B (International Fédération Nippon Budo) attribué à un professeur pour avoir formé un certain nombre de ceintures noires et être considéré comme un exemple. Diplôme de 5e dan en Jujitsu (I.F.N.B)
Trophée du Monterelais de l’année par un jury du monde associatif.

1998 : Certificat d’instructeur par l’académie Yiseido international et certificat du 5e degré de cette même académie dirigé par Patrick Brégier.
1999 : Certificat de 5 Dan en Kobudo (présentation effective à Bordeau devant Hans Rauscher Président et responsable technique pour l’Europe) par la fédération international d’arts martiaux (IMAF Kokusai budoin) des mains de Me Shizuya Sato (9e dan Hanshi)

image

2001 : Présentation du 6e dan en Nihon Jujutsu lors du stage international en Belgique (14/10/2001) devant un Jury composé des senseï Sato, Tose, Nobetsu, Kondo et Rauscher. 2002 : Remise du diplôme des mains de Sato Senseï

2002 : Thèse de renshi acceptée pour le Nihon jujutsu, 2003 : idem en kobudo.
2008 : Thèse de Kyoshi acceptée pour le Nihon Jujutu.
2008 : Certificat de 7e Dan par I.B.A (International Budo Association)
2010 : Certificat de 6e Dan Iaïdo par I.B.A

2012 : Remise du 7e Dan en Nihon Jujutsu au cours du stage international en Belgique des mains de John Gage Senseï successeur de Sato Senseï pour le Nihon Jujutsu.

2017 : Présentation effective pour l’obtention du niveau “HACHIDAN” à la fin du stage I.B.A au dojo Fair-Play à Paris devant les stagiaires et surtout mes élèves parmi les plus anciens avec la composition du jury suivante :

Sensei Josh Johnson, Hanshi et président de l’I.B.A Europe
Sensei J-P Vignau, Hanshi et président de l’I.B.A France
Sensei J Bodet, 8e dan et représentant shito ryu
Senseï Pierre Portocarrero, 8e dan et représentant du Gembukan

Note : de 1999 à 2015, participation effective à tous les stages nationaux (encadrement) et internationaux pour la kokusai Budoin IMAF-France et Japon.
Vice président IMAF-France et responsable technique national pour le Nihon Jujutsu pendant 12 ans.

Séminaire technique de 15 jours au Japon avec IMAF-Europe en 2006

image

Ma première pensée en écrivant cet historique sera pour le Me Cocâtre sans qui je n’aurais certainement pas eu la motivation nécessaire à poursuivre cette voie si difficile du budo.

Au maître Cocâtre :

  Cet homme qui consacra sa vie aux arts martiaux.
Ce qu´il demandait à ses élèves n´était rien comparé à ce qu´il s´imposait lui-même. Il était dur, très dur car pour lui la voie du bushido c´était d´abord l´efficacité sur les autres mais aussi sur soi-même.

  Cette dédicace qu’il m´a accordée est pour moi plus qu’un honneur mais un devoir; celui d´aller jusqu’au bout.

« A monsieur Gauchard Denis futur maître en Arts Martiaux, mon élève très sérieux et courageux qui ira loin avec toute ma sympathie »

Maître R. Cocâtre 7e Dan à Paris le 10 Novembre 1979

Merci maître

image

  Bien sûr d’autres professeurs m’ont fait évoluer et j’en garde un souvenir respectueux :

M. RATE, M. DELPECHE (1973); mes deux premiers professeurs de karaté qui m’ont transmis le plaisir de rechercher le geste parfait, la volonté de perfectionner le mouvement inlassablement sans se poser de question, juste pour le plaisir de sentir, de ressentir.
M. BINDEL (1979); créateur de l’école française de budo a toujours été très présent dans la vie du club de Montereau; en retour, nous avons été présent à de nombreux stages et manifestations diverses pendant plus de quinze années; aussi c’est avec satisfaction que nous pensons avoir rempli notre rôle envers lui et son école. Une pensée particulière pour M. Richard Claude expert en Aïkido et kempo boxing avec qui nous avons partagé de nombreux stages.
M. MOCHIZUKI (1979-1991) ; ce passionné d’Arts Martiaux qui avec subtilité créa une école sans frontière entre la tradition extrême orientale du Budo et les sports de combat occidentaux et qui a essayé de m’ouvrir l’esprit de recherche sans cloisonnement entre les différentes techniques, une certaine liberté d’interprétation.
M. RIESSER (1990-1996) ; la tradition n’a pas de frontière; il ne se contente pas de le dire, il le démontre en permanence ; il m’a apporté beaucoup sur des notions essentielles telles que le juste milieu, la responsabilité de son évolution et le développement de ces sensations internes; l’important n’est pas de connaître le début et la fin d’un mouvement mais ce qui ce passe entre les deux.

image

Après ce parcours riche et varié, c’est tout naturellement que le TAIKIBUDO voit le jour avec la contribution de certains élèves de Denis GAUCHARD :
A noter que le TKB existait bien avant d’être déclaré officiellement en 1999.

Pierre-yves CAMPACNAC (Rokkudan Taikibudo et Godan Jujutsu IMAF)
Frederic NORET (Yodan Taikibudo et Jujutsu IMAF)
Patrick RAPINIER (Sandan Taikibudo et Jujutsu IMAF)
Olivier JUHAN (Sandan Taikibudo et Jujutsu IMAF)
Gilles ARDOIN (Godan Taikibudo et Sandan Jujutsu IMAF)
Jocelyn BUTTER (Sandan Taikibudo)
Fabrice HOUPEAUX (Yodan Taikibudo et Sandan Jujutsu IMAF)

Les grades stipulés ne correspondent pas obligatoirement au niveau actuel.

Depuis ce sont quelques 65 ceintures noires qui ont été formées avec quelques 18 moniteurs, 6 professeurs dont 25 diplômés IMAF Kokusai Budoin et autant avec I.B.A International Budo Association.

image

Pour conclure, j’aimerais remercier certaines personnes qui m’ont fait confiance au sein de cette organisation traditionnelle qu’est l’I.M.A.F et qui pour moi représente un vrai patrimoine pour les arts martiaux authentiques ;

Patrick BREGIER Resp. Tech. et Renshi de l’académie Yiseishindo et qui a pris de son temps et de sa peine afin de nous infiltrer auprès de cette fédération internationale.

Antoine TORRES président et Kyoshi de I.M.A.F-France et qui m’a permis d’évaluer mon niveau auprès des plus hauts responsables techniques internationaux et qui a accepté notre intégration en tant que discipline à part entière.

Hans RAUCHER Président et Hanshi de I.M.A.F-EUROPE qui nous a apporté à plusieurs reprises son soutien et son intérêt pour notre investissement à représenter du mieux possible le BUDO traditionnel.

Et puis un clin d’œil à Jean-Pierre ARTIGE un ancien de chez Maître Cocâtre avec qui nous avons sympathisé lors du stage IMAF à Düsseldorf (Allemagne) en Octobre 2003 et qui nous a permis un bel article dans la revue ceinture noire.

Également et plus récemment, remerciement à Jean-Pierre VIGNAU 9e Dan Hanshi et président I.B.A France pour nous avoir permis d’intégrer son organisation depuis 2007 et rendu possible l’autonomie de notre commission technique et école des cadres pour l’obtention des grades et des titres d’instructeurs de nos disciplines.

image

Ce n’est pas une promotion qui est importante, c’est d’avoir su se remettre en question et avoir des avis autant positifs que négatifs de la part d’experts d’horizon différents et qui pour certains connaissent mes origines de travail.

image

Ma présentation est aussi pour moi un exemple de ce que mes élèves sont en droit d’attendre quand à leur propre parcours et ce que je peux exiger d’eux.

Montrer l’exemple n’est pas seulement la meilleure façon de convaincre;
c’est la seule.

Denislogocouleur