Menkyo janvier 2019

Ce samedi 19 janvier restera un moment mémorable de notre histoire, puisque deux “responsables” de haut niveau ont présenté leur programme technique correspondant au YONDAN et au GODAN respectivement pour Guillaume H. et Farid M. Cette présentation “Menkyo” se tenait le matin au dojo de Marolles mais n’est pas ouverte à tous, seulement les gradés actuels à partir du sandan (ou en préparation) sont autorisés à y assister à la condition toutefois de prévenir à l’avance.
Petite parenthèse; certains invités n’ont pas jugé  utile d’envoyer la moindre réponse concernant leur absence (ce qui est libre) dorénavant il en sera de même, plus d’informations personnelles à ceux qui considèrent qu’ils n’ont rien à faire du groupe. Bizarrement ce sont toujours ceux à qui il n’y a rien à reprocher qui s’inquiète de savoir ce qu’ils ont bien pu faire, un peu comme pendant un cours quand vous globalisez une remarque négative, on entend souvent “pourtant je fais bien comme ça” alors que cela ne concerne aucunement cet élève.

Voilà qui est fait, un moment mémorable digne des présentations qui ce sont faites à l’époque des pionniers au dojo Taikikan à Chatenay sur seine. Mis à part quelques récalcitrants possibles au succès des autres on ne peut que marquer un signe de respect par rapport à la somme d’investissement nécessaire pour un “MENKYO” de ce niveau.

FELICITATIONS !!!!

image

Petit courrier de Sensei Pierre-Yves Campagnac qui témoigne ainsi de son intérêt pour l’évolution de l’école taikikan.

Présenter un Menkyo en Taikibudo constitue toujours un évènement, tant sur le plan personnel pour celui qui est invité à présenter le programme du niveau concerné, que sur le plan plus large de l’école Taikikan où chacun peut se réjouir de l’opportunité qui lui est faite de se sentir en lien avec le groupe : par une simple pensée, un simple signe d’encouragement, de sympathie, voire en proposant ses services pour la préparation, la présentation du niveau, ou en faisant partie de l’assistance lors de la présentation si invité.

Validé à priori, en confiance, le Menkyo présenté consacre un important travail personnel, le développement d’un lien accru avec son partenaire, un niveau technique renforcé, une ancienneté certaine dans le groupe, un lien direct avec le fondateur et les anciens, ainsi que le plus souvent un engagement ou une responsabilité particulière dans la vie de l’école.

Le SANDAN est le niveau de la maturité physique et technique, et fait de son détenteur un Ancien de l’école, un pilier du Dojo, généralement après une dizaine d’années de pratique régulière.

Le YODAN présenté par Guillaume est le niveau de l’expertise débutante, caractérisé par un double mouvement d’approfondissement (Sabre, Bâtons, équivalences armes/mains nues) et d’ouverture (techniques de santé), à la fois interne et externe, symbolisé par la remise de la ceinture rouge et noire, qui consacre également une capacité à enseigner.

Le GODAN présenté par Farid est le niveau de l’expertise confirmée de l’école, le niveau de la maturité qui permet de donner un sens et un ton plus personnels à sa pratique. Il ouvre la porte au Titre de Renshi, Brevet de maîtrise technique et premier Titre d’instructeur de l’école.

Nous connaissons tous Farid et Guillaume depuis longtemps, nous avons au fil des années partagé avec eux de nombreux moments forts à l’entraînement, en stage ou à l’extérieur, et nous connaissons leur engagement fort au service de l’école TAIKIKAN, à travers leur pratique du TAIKIBUDO ou du IAIDO, de l’animation infatigable de leurs clubs respectifs, de leur travail au sein des diverses commissions de l’école : qu’ils soient ici remerciés pour leurs efforts et leur exemple.

Rappelons pour finir qu’en TAIKIBUDO, seul l’apéritif traditionnel garantit définitivement la validation de la présentation …

Concentration

Le programme présenté :

Sur base Taiki No Kata : (guillaume)

Guillaume : Alternance entre : Taiki No Kata (7 attaques) et Entrez sur saisie (interprétation du kata)

Sur base Tonfa No Kata : (farid)

Farid : Défense sur Tanto

Hachakuken : (guillaume)

Mise en application avec un partenaire en prenant 3 défenses du Kata

Présentation d’un travail sur ondulations et vibrations :

Travail avec partenaire sur « éducatif »

Correspondance en poing/pied, projection et avec arme

********

Tonfa No Kata complet (guillaume)

Saï No Kata complet (guillaume)

Applications mains nues de Tonfa No Kata (farid)

Bo No Kata avec Jyo complet (guillaume)

Jyo No Kata contre Ken (guillaume)

********

Naginata No Kata :

Guillaume : Complet

Farid : Complet

Ken Kihon Kumité complet (guillaume)

Iaï No Kata

Guillaume : 3 premières en alternance entre le kihon et avec un partenaire)

********

Kuatsu / Goshin Taiso / Shiatsu

présentation des bases dans les trois directions

image

A rappeler que pour ce niveau même s’il est demandé la présentation d’une ébauche de travail en Iaido, il n’est en aucun cas représentatif du grade spécifique que l’on peut avoir en Iaido de l’école. Il n’y a pas d’équivalence.

De même la présentation de quelques rudiments de connaissances en kuatsu, goshin et shiatsu n’est pas représentatif du niveau présenté mais simplement pour justifier de quelques connaissances et d’ailleurs cela aurait très bien pu ne pas être présenté mais juste travaillé avec le “référent”.

image

Pour conclure et n’en déplaise à certains, je qualifierais cette présentation comme étant exceptionnelle et qui devrait interpeler certains gradés qui veulent obtenir des grades “à la bonne franquette” ou ceux qui les ont obtenus en contrôle continu sur un weekend sous réserve de poursuivre leur évolution et qu’on n’a rarement vu pour cela.
Cela restera un honneur pour moi d’avoir servi de guide à Guillaume et à Farid  quelque soit l’avenir qui à l’image de la vie n’est pas toujours qu’un long fleuve tranquille (heureusement parfois)
image
Message de Gilles Ardoin senseï :

Menkyo pour la vie
J’ai l’honneur de pouvoir témoigner de la présentation Menkyo de Farid et Guillaume respectivement pour le Godan et le Yondan en TaiKiBudo ce 19 Janvier 2019.
Le très haut niveau de cette prestation tant technique que relationnelle est le résultat d’un très gros travail de préparation. Ils peuvent avec fierté faire parti du cercle des ceintures rouge et noire. Celà impose aussi des responsabilités qu’ils saurons assumé à n’en pas douter. Quelques invités ont eu le privilège d’être invités. Cela leur permettra de comprendre le degré d’exigence qu’on peut être en droit d’exiger lors de leur future présentation.
Encore Bravo à nos deux "jeunes" promus et merci à PYC qui s’est associé à distance à cet évènement.
Bravo à Denis Sensei qui peut être fier du résultat de son enseignement et de ses choix illustré par cette très belle réussite.
Au plaisir de se revoir pour sceller ce niveau autour d’une table ( rituel de saké), et évidemment sur les tatamis.

Gilles Ardoin

Une bonne équipe
Un grand merci pour ceux qui ont répondu à cette invitation
Christophe S., Gilles A., Dominique G., Daniel C., Armel F., Christian B., Philippe H.
sans oublier la photographe officielle Claudette C.
On en profite pour faire un petit coucou à notre ami Frédéric Masson,
RT de la chapelle st luc qui pour des raisons sérieuses ne pouvait être parmi nous
ce qui ne l’a pas empêché de manifester sa satisfaction pour les nouveaux promus.
Complicité
La complicité amicale des anciens est aussi un état d’esprit qu’il faut faire savoir régner dans un club
Ne pas confondre personnalité, chacun à la sienne mais sous ce couvert certains pensent pouvoir surmonter
l’incapacité de suivre l’état d’esprit d’une école qui est le propre du groupe et aucunement d’un individu.
image

L’ímportant est de progresser chacun à son rythme, par rapport å soi et non par rapport aux autres. Nous savons que rien n’est acquis définitivement et qu’il convient de ne jamais perdre ni humilité ni patience. Taiji Kasé

Et pour finir :
La plupart du temps ceux qui proclament que les grades ne sont pas importants sont soit ceux qui ne sont pas capable d’en avoir, soit ceux qui ont tout fait pour obtenir les plus hauts avec parfois des routes tellement sinueuses qu’il est difficile de s’y retrouver.

Ecusson TKB

La jalousie, et autre méchanceté est la caractéristique principale des personnes souffrant d’un sentiment d’infériorité,
se sentant obligées de salir toutes personnes pouvant potentiellement paraître plus brillantes à leurs yeux…

image