LA CEINTURE NOIRE ET ROUGE

Notre ami Pierre-Yves nous fait partager un petit article de sa composition sur la signification et l’origine de cette fameuse ceinture noire et rouge que certains instructeurs arborent à partir du niveau non négligeable de Yondan. Cette ceinture n’est pas là que pour se glousser d’un niveau certe honorable mais devrait reflèter un niveau technique et le sens de la responsabilité qui va avec selon les préceptes propres à chaque école (un article en ce sens sera développé plus tard)
J’en profite pour faire remarquer qu’à un certain niveau la recherche sur l’historique des arts martiaux en général et de sa propre discipline en particulier devrait faire partie de tous pratiquants sérieux désirant entretenir et faire avancer sa culture martiale et de la faire partager fait partie intégrante de notre discipline le TAIKIBUDO et de sa philosophie.

image

Merci donc pour ce partage en espérant que cela puisse faire sortir de leur létargie d’autres “senseï” qui n’ont pas intégré cette notion et qui pourraient confondre discrétion, modestie ou encore se mettre en avant et prendre les responsabilités qui vont de pair avec le grade qui leur a été accordé en pleine connaissance de cause puisque stipulé sur leur certificat de grade autant que leur certificat de titre.

“En témoignage de son dévouement
et les services rendus à l’évolution
Technique et philosophique de l’école”

image

Voici donc cet article agrémenté de nombreuses photos souvenirs

La présentation récente par notre ami Guillaume du Menkyo YODAN peut être l’occasion de repréciser ici l’origine et la signification de la ceinture NOIRE et ROUGE que portent certains de nos anciens.

image

image image

image

Celle-ci n’est pas spécifique à notre école et possède une origine particulière qui nous relie, via l’Histoire et la Culture, à d’autres écoles de sensibilité et d’inspiration commune.

En 1961, Henry Plée, pionnier français du Karaté européen, cherche à différencier visuellement sa pratique de celle du Judo. Il conserve le keikogi à l’identique, mais observant la ceinture de l’un de ses premiers instructeurs japonais membre de l’école YOSEIKAN, il décide pendant un temps d’ajouter un fin liseré rouge à la ceinture NOIRE de Karaté de ses élèves (autre symbole attaché à l’école Yoseikan durant les années 1970-1980, le large liseré doré sur la ceinture sera le signe de l’appartenance à l’IMAF Kokusai Budoin, alors arboré comme tel par Minoru Mochizuki Sensei, et plus récemment par les gradés du Nihon Taijitsu).

Pour la suite :

Et si vous avez du mal avec ce lecteur, voir en fichier PDF

image

DG Kyoshi