Hommage à Claude Falourd

Effectivement, on peut dire qu’un grand du monde des arts martiaux s’en est allé, mais sa mémoire perdurera tant il a apporté avec ses ouvrages sur l’historique des arts martiaux en France. Nous avons partagé de grands moments tant en technique que sur la philosophie du Budo et il restera un élément clef de notre historique commun de l’aïkido jujitsu du grand maître Minoru Mochizuki et de son représentant Jim Alcheik son ami. Qu’il repose en paix avec cette certitude : la voie qu’il a tracé continue !

Limoges 2009 mini

A mes cotés comme souvent, Claude Falourd lors d’un stage IMAF à Limoges en 2009

image

Le pionnier de l’aïkido-jujitsu en France Claude Falourd Senseï qui il faut le rappeler était dans le jury de mon shodan à l’école R. Cocâtre de Bushido avenue Parmentier à Paris, c’était en 1976.

Biogra15

Egalement fondateur du dojo Brennou (1988-2006), il a publié plusieurs ouvrages

Livre_2    Livre_3

 

livre 4 recto

Ce recueil de 164 pages, format A4, dont 48 en couleur, est un hommage à ses professeurs, Minoru MOCHIZUKI, Meijin (1907-2003), fondateur en 1931 de l’institut du Yoseikan (Maison de l’Education de la Droiture et du Lien d’Union), créateur en 1936 de la méthode Aïkido Jiu-jitsu et à Jim ALCHEIK (1929-1962), fidèle disciple du maître MOCHIZUKI de 1950 à 1962, créateur de la première fédération d’Aïkido Française (F.F.A.T.K.) dès son retour du Japon (1955-1958).

Ce livre retrace également l’intégralité du parcours de l’auteur dans les Sports de Combats et Arts Martiaux de 1946 à ce jour.

livre 4 verso

Les personnes désireuses d’acquérir ce livre, ou se documenter su l’historique des arts martiaux en France pourront contacter son site internet www.aikidojiujitsu.fr

Logo Falourd

image

Revivre le passé ou s’inquiéter de l’avenir :
la paix se trouve quelque part entre les deux.

Denislogocouleur

La boucle est bouclée

Rien d’extraordinaire, mais il y a pire

image

image

Une fois n’est pas coutume, on va parler un peu de lui :

Historique du fondateur de l’école:

Itinéraire sportif et martial de Denis G.

1967-1972 : Début des sports de combats avec la lutte sous la férule de M. Royo Georges ancienne salle jean Allasseur à Montereau Fault-Yonne.
Champion de Seine et Marne, de Paris et d’Ile de France, sélection nationale.
1973-1976 : Début en Karaté à Avon 77 avec M. Delpech et M. Rate.
Champion de Seine et marne en ceinture marron.
1977-1979 : Passage de la ceinture noire 1er Dan (1976) et 2e dan (1979) de l’école R. Cocâtre de Bushido en Karaté, Kobudo et Jujitsu.
Cours particuliers réguliers directement avec M. Raymond Cocâtre accompagné d’un ou plusieurs de mes élèves à Paris, avenue Parmentier.

image

1978 : Naissance du club de Montereau à l’initiative de son président
M. Brihaye Jean-Luc et l’aide de M. Allasseur alors président du Club Sportif de Montereau.
1979 : Début en Yoseikan-budo avec M. Bindel alors 4e Dan dans cette école.
1980 : 1er Dan, 1983 : 2e Dan, 1987 : 3e Dan (Présentation effective)
Cours particuliers réguliers avec M. Bindel directement par M. Mochizuki Hiroo
Quelques 65 stages régionaux, nationaux et internationaux, stages d’été.
1985 : Diplôme de félicitation des mains de Me Minoru Mochizuki.

1988 : Attestation de réussite à la formation commune du BEES.

1989 : Certificat en Shiatsu (Shodan); 1990 : (Nidan) ; 1991 : (Sandan) ; 1992 : (Yodan) école Okuyama avec M. Riesser.
Plusieurs séminaires de trois jours pour chaque niveau et stage semaine complète.

1993 : Professeur et 4e Dan de l’école française de Budo avec M. Bindel.

Note : volontairement sont ignorés les diplômes d’enseignants ou de grades obtenus à cette période en kick boxing, kempo boxing, Full boxing et sambo-défense qui ne sont pas représentatifs de la voie que je me suis fixée, mais cela correspondait à cette époque à une demande d’une partie de mes élèves.

image

1994 : 3e Dan de l’école Hakko-ryu en Jujitsu (présentation effective) et technique de santé énergétique (shiatsu et goshin taiso).

1996: Diplôme de 5e dan en Kenpo (I.F.N.B) par l’Ecole Française de Budo.
1997 : Ceinture noire 5e degré du comité national de budo avec le titre de Renshi ; diplôme japonais I.F.N.B (International Fédération Nippon Budo) attribué à un professeur pour avoir formé un certain nombre de ceintures noires et être considéré comme un exemple. Diplôme de 5e dan en Jujitsu (I.F.N.B)
Trophée du Monterelais de l’année par un jury du monde associatif.

1998 : Certificat d’instructeur par l’académie Yiseido international et certificat du 5e degré de cette même académie dirigé par Patrick Brégier.
1999 : Certificat de 5 Dan en Kobudo (présentation effective à Bordeau devant Hans Rauscher Président et responsable technique pour l’Europe) par la fédération international d’arts martiaux (IMAF Kokusai budoin) des mains de Me Shizuya Sato (9e dan Hanshi)

image

2001 : Présentation du 6e dan en Nihon Jujutsu lors du stage international en Belgique (14/10/2001) devant un Jury composé des senseï Sato, Tose, Nobetsu, Kondo et Rauscher. 2002 : Remise du diplôme des mains de Sato Senseï

2002 : Thèse de renshi acceptée pour le Nihon jujutsu, 2003 : idem en kobudo.
2008 : Thèse de Kyoshi acceptée pour le Nihon Jujutu.
2008 : Certificat de 7e Dan par I.B.A (International Budo Association)
2010 : Certificat de 6e Dan Iaïdo par I.B.A

2012 : Remise du 7e Dan en Nihon Jujutsu au cours du stage international en Belgique des mains de John Gage Senseï successeur de Sato Senseï pour le Nihon Jujutsu.

2017 : Présentation effective pour l’obtention du niveau “HACHIDAN” à la fin du stage I.B.A au dojo Fair-Play à Paris devant les stagiaires et surtout mes élèves parmi les plus anciens avec la composition du jury suivante :

Sensei Josh Johnson, Hanshi et président de l’I.B.A Europe
Sensei J-P Vignau, Hanshi et président de l’I.B.A France
Sensei J Bodet, 8e dan et représentant shito ryu
Senseï Pierre Portocarrero, 8e dan et représentant du Gembukan

Note : de 1999 à 2015, participation effective à tous les stages nationaux (encadrement) et internationaux pour la kokusai Budoin IMAF-France et Japon.
Vice président IMAF-France et responsable technique national pour le Nihon Jujutsu pendant 12 ans.

Séminaire technique de 15 jours au Japon avec IMAF-Europe en 2006

image

Ma première pensée en écrivant cet historique sera pour le Me Cocâtre sans qui je n’aurais certainement pas eu la motivation nécessaire à poursuivre cette voie si difficile du budo.

Au maître Cocâtre :

  Cet homme qui consacra sa vie aux arts martiaux.
Ce qu´il demandait à ses élèves n´était rien comparé à ce qu´il s´imposait lui-même. Il était dur, très dur car pour lui la voie du bushido c´était d´abord l´efficacité sur les autres mais aussi sur soi-même.

  Cette dédicace qu’il m´a accordée est pour moi plus qu’un honneur mais un devoir; celui d´aller jusqu’au bout.

« A monsieur Gauchard Denis futur maître en Arts Martiaux, mon élève très sérieux et courageux qui ira loin avec toute ma sympathie »

Maître R. Cocâtre 7e Dan à Paris le 10 Novembre 1979

Merci maître

image

  Bien sûr d’autres professeurs m’ont fait évoluer et j’en garde un souvenir respectueux :

M. RATE, M. DELPECHE (1973); mes deux premiers professeurs de karaté qui m’ont transmis le plaisir de rechercher le geste parfait, la volonté de perfectionner le mouvement inlassablement sans se poser de question, juste pour le plaisir de sentir, de ressentir.
M. BINDEL (1979); créateur de l’école française de budo a toujours été très présent dans la vie du club de Montereau; en retour, nous avons été présent à de nombreux stages et manifestations diverses pendant plus de quinze années; aussi c’est avec satisfaction que nous pensons avoir rempli notre rôle envers lui et son école. Une pensée particulière pour M. Richard Claude expert en Aïkido et kempo boxing avec qui nous avons partagé de nombreux stages.
M. MOCHIZUKI (1979-1991) ; ce passionné d’Arts Martiaux qui avec subtilité créa une école sans frontière entre la tradition extrême orientale du Budo et les sports de combat occidentaux et qui a essayé de m’ouvrir l’esprit de recherche sans cloisonnement entre les différentes techniques, une certaine liberté d’interprétation.
M. RIESSER (1990-1996) ; la tradition n’a pas de frontière; il ne se contente pas de le dire, il le démontre en permanence ; il m’a apporté beaucoup sur des notions essentielles telles que le juste milieu, la responsabilité de son évolution et le développement de ces sensations internes; l’important n’est pas de connaître le début et la fin d’un mouvement mais ce qui ce passe entre les deux.

image

Après ce parcours riche et varié, c’est tout naturellement que le TAIKIBUDO voit le jour avec la contribution de certains élèves de Denis GAUCHARD :
A noter que le TKB existait bien avant d’être déclaré officiellement en 1999.

Pierre-yves CAMPACNAC (Rokkudan Taikibudo et Godan Jujutsu IMAF)
Frederic NORET (Yodan Taikibudo et Jujutsu IMAF)
Patrick RAPINIER (Sandan Taikibudo et Jujutsu IMAF)
Olivier JUHAN (Sandan Taikibudo et Jujutsu IMAF)
Gilles ARDOIN (Godan Taikibudo et Sandan Jujutsu IMAF)
Jocelyn BUTTER (Sandan Taikibudo)
Fabrice HOUPEAUX (Yodan Taikibudo et Sandan Jujutsu IMAF)

Les grades stipulés ne correspondent pas obligatoirement au niveau actuel.

Depuis ce sont quelques 65 ceintures noires qui ont été formées avec quelques 18 moniteurs, 6 professeurs dont 25 diplômés IMAF Kokusai Budoin et autant avec I.B.A International Budo Association.

image

Pour conclure, j’aimerais remercier certaines personnes qui m’ont fait confiance au sein de cette organisation traditionnelle qu’est l’I.M.A.F et qui pour moi représente un vrai patrimoine pour les arts martiaux authentiques ;

Patrick BREGIER Resp. Tech. et Renshi de l’académie Yiseishindo et qui a pris de son temps et de sa peine afin de nous infiltrer auprès de cette fédération internationale.

Antoine TORRES président et Kyoshi de I.M.A.F-France et qui m’a permis d’évaluer mon niveau auprès des plus hauts responsables techniques internationaux et qui a accepté notre intégration en tant que discipline à part entière.

Hans RAUCHER Président et Hanshi de I.M.A.F-EUROPE qui nous a apporté à plusieurs reprises son soutien et son intérêt pour notre investissement à représenter du mieux possible le BUDO traditionnel.

Et puis un clin d’œil à Jean-Pierre ARTIGE un ancien de chez Maître Cocâtre avec qui nous avons sympathisé lors du stage IMAF à Düsseldorf (Allemagne) en Octobre 2003 et qui nous a permis un bel article dans la revue ceinture noire.

Également et plus récemment, remerciement à Jean-Pierre VIGNAU 9e Dan Hanshi et président I.B.A France pour nous avoir permis d’intégrer son organisation depuis 2007 et rendu possible l’autonomie de notre commission technique et école des cadres pour l’obtention des grades et des titres d’instructeurs de nos disciplines.

image

Ce n’est pas une promotion qui est importante, c’est d’avoir su se remettre en question et avoir des avis autant positifs que négatifs de la part d’experts d’horizon différents et qui pour certains connaissent mes origines de travail.

image

Ma présentation est aussi pour moi un exemple de ce que mes élèves sont en droit d’attendre quand à leur propre parcours et ce que je peux exiger d’eux.

Montrer l’exemple n’est pas seulement la meilleure façon de convaincre;
c’est la seule.

Denislogocouleur

Stage I.B.A

Après notre stage du 8 et 9 Octobre dernier à Montereau, Pierre Portocarrero sera en stage au dojo Fair-Play-Sport de Jean-Pierre VIGNAU président et RT pour I.B.A France.

Notre échange technique à Montereau n’a donné évidemment qu’un bref aperçu du travail de cet expert réputé; aussi j’invite tous les membres de notre groupe (cama-taikibudo) à participer à ce stage (certains se sont déjà inscrits) du 3 et 4 Décembre prochain.

Les membres du groupe dûment licenciés pour cette saison se verront rembourser de la moitie du prix du stage, il suffira d’en faire la demande à votre retour avec le reçu du plein tarif à demander au secrétariat du dojo Fair-Play.

Pour s’inscrire (obligatoire à l’avance) il suffit de téléphoner (voir l’affiche) et ne pas oublier de vous référencer faisant partie de notre groupe, le meilleur accueil vous sera réservé.

 

 

Pierre Portocarrero

 

image

Egalement un autre stage en prévision

IBA Mars 17

 

J’en profite pour faire savoir à ceux qui voyagent et qui ont envie de pratiquer occasionnellement dans un dojo affilié à I.B.A que le meilleur accueil vous sera réservé; il suffira de présenter votre licence de la saison en cours.

Il en est de même d’ailleurs pour notre petit groupe cama et certains clubs hors groupe ou vous pouvez toujours participer à un cours gracieusement à la condition de présenter votre carte club de rattachement à jour du timbre de la saison en cours (attestant de votre assurance)

 

Pour mémoire sur le Taikiblog :

Stage positif

Stage début de saison

Pierre Portocarrero senseï

 

image

 

Denislogocouleur

chronique d’un club

Le lundi 13 Janvier, le club de Montigny eu la visite de Sébastien STEFANNI (ancien responsable technique du club). Les anciens élèves ont été enchanté de le voir. Preuve qu’il a laissé une empreinte importante dans ce club.
Sa venue fut l’occasion de réaliser un échange technique. Ce cours exceptionnel fut animé en alternance par Guillaume et Sébastien, proposant chacun leur tour une spécialité qui leur est propre.
Pour Guillaume, l’orientation Kenpo de l’école Taikikan et pour Sébastien le JJB. Jujutsu Brésilien pour les novices.

 

Un petit groupe bien sympathique

Et ce lundi, fut l’occasion pour moi, de remettre à Marco Milano son diplôme de 2ème Dan Taikibudo IBA et de le remercier de me remplacer quand je ne peux pas être présent (obligations professionnelles obligent).
Sans sa présence, le club de Taikibudo de Montigny se verrait dans l’obligation de fermer ces portes. Je tiens aussi à préciser que Marco fait partie des plus anciens pratiquants encore en activité. Merci encore à lui.

 

Sébastien dans ses œuvres

Je rappelle aussi aux autres yudansas  et élèves que le club de Montigny vous accueille avec plaisir. La porte est grande ouverte à vous le lundi à partir de 19h. je pense qu’il n’est pas nécessaire d’attendre un stage pour qu’on puisse se voir.

A bonne entendeur.

 

Cet article a été rédigé par Guillaume Hoareau

Message de Denis GAUCHARD Senseï :
Signifiant ainsi que j’ai bien entendu et me faisant le porte parole du CAM-Montereau, je rappelle que le club  de Montereau a deux cours par semaine le lundi et le mercredi, que la plupart des yudansas sont également présent à la plupart des stages, il est donc également possible que les yudansas d’autres clubs  et de tous niveaux qui n’ont qu’un cours par semaine et qu’on ne voit pas souvent ailleurs viennent se perfectionner à Montereau (les enseignants ont quelques notions non négligeables en TAIKIBUDO et autres orientation de l’école TAIKIKAN)

ZEN

Iaido école Taikikan

A la demande de l’organisme de tutelle, il nous faut restructurer, l’organigramme des responsables de notre école pour valider l’obtention des différents diplômes demandés.
Nous allons donc commencer par le Iaido puisque c’est la dernière demande qui est concernée (rassurez vous, les niveaux présentés dernièrement seront validés sans problèmes)

Il nous faut donc en dehors du représentant officiel de l’école, Senseï DG qui transmet les demandes.

  1. Un responsable principal du Jury des différents examens de grade (minimum Sandan) avec si possible un adjoint.
  2. Deux membres du jury qui devront être du niveau égal ou supérieur selon règlement spécifique.
  3. Un responsable de l’organisation des stages (pratiquant si possible) avec éventuellement un remplaçant.

Un responsable au plus haut niveau avait déjà été nommé avec toute autorité pour les évaluations et présentations des différents niveaux, témoignage d’une confiance exagérée, mais ne maitrisant pas tous les paramètres sur la susceptibilité humaine il nous faut bien continuer la route si sinueuse soit elle pour que le groupe continu à avancer.
Avant toute passation de pouvoir, une mise au point musclée afin de connaitre le degré d’humilité et de respect par rapport au  fondateur se fait dans toutes les écoles traditionnelles (information recueillie auprès d’un haut niveau de l’imaf) l’épreuve est difficile, pour y avoir été soumis à plusieurs reprises, je me permet de faire partager mon expérience.
Ceci permet d’être un peu plus sûr de ceux qui restent; je pensais n’en perdre aucun mais j’ai encore beaucoup à apprendre des relations humaines.

Merci de vous manifester pour ces différents postes, les détails et règlements vous seront fournis par la suite; bien sûr plusieurs responsabilités par une même personne sont possibles.

Evaluations et grades en Iaido école TAIKIKAN

Pour tous niveaux en Iaido de l’école TAIKIKAN, le même protocole de présentation de programme qu’en TAIKIBUDO sera appliqué que ce soit pour le postulant (début de pratique, temps de passage, assiduité aux cours, présence au stage, travail personnel) ou le Jury (composition, nombre, grade) et qui sera différent selon le niveau présenté.

1. Une évaluation devra obligatoirement précédée la présentation du programme qui se déroulera lors d’un stage.

2. L’évaluation peut se faire soit à la demande d’un pratiquant, soit à la demande de l’enseignant ou d’un responsable de la commission technique.

3. La présentation du programme se fait obligatoirement à la demande de l’enseignant ou d’un responsable de la commission technique.

4. La demande de présentation devra se faire à l’aide du formulaire correspondant en respectant la date d’envoi limite.

5. Au dessus du grade de nidan le fondateur de l’école devra obligatoirement être présent sur les lieux de la présentation.

6. Pour les pratiquants yudansas en TAIKIBUDO ou disciplines associées, le premier niveau à évaluer sera le shodan.

7. Pour les autres pratiquants n’ayant pas de cursus martial, le premier niveau à évaluer sera le 3e kyu.

8. Les formulaires d’évaluation et/ou de présentation devront être rempli correctement par les membres du jury puisqu’ils serviront de procès verbaux pour l’organisme de tutelle qui remet les diplômes pour validation.

9. Le certificat remis par l’école servira d’attestation pour la demande des diplômes de l’organisme de tutelle.

10. Les demandes de diplômes de l’organisme de tutelle ne sont pas obligatoires, ils se font à la demande du postulant avec le règlement correspondant par l’intermédiaire du représentant de l’école.

Pour rappel, il n’y a pas d’équivalence entre les grades TAIKIBUDO ou disciplines associés et les grades en Iaido de l’école taikikan même s’il est prévu une épreuve Iaido pour le yodan en taikibudo.

Cette remarque concerne autant les membres CAMA que CEREP.

A méditer :

"Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir"

Coupe IBA Europe

C.A.M.A-TAIKIBUDO
Cercle d’Arts Martiaux Association

COUPE d’EUROPE IBA KARATE et JUJUTSU
VILLIERS sur MARNE
10 JUIN 2012

Dans le cadre de notre affiliation avec IBA-IMAF, nous avons participés à cette manifestation.

Participer à une rencontre au niveau national est une référence à ne pas négliger, aussi un grand merci au club de Montereau qui a répondu présent.
Merci aux parents qui nous ont accompagnés.
Merci à Gilles et Hervé qui ont aidés à l’arbitrage.

Le 10 juin 2012

Membres du club de Montereau participants

1. BARRAULT Florian – LACOUR Rémi (2e kyu) 14 ans (2e) avec un écart de 1/2 point sur les premiers

2. BOUTANOUS Patrick – TROUDE Alexis (4e Kyu) 13 ans (4e)

3. MELLOUKI Nathan – MADOUANI Hajar (4e Kyu) 12 ans (3e)

4. VAYNE Brice – DAMAYE Quentin (4e Kyu) 18 ans (5e)

5. THEURIER Jérôme – JAMOT Tiphanie (1er Kyu) 39 et 16 ans (6e)

Nous ramenons donc deux belles médailles de cette coupe ou nous avons vu de belles prestations de bons niveaux, ce qui justifie nos félicitations et encouragements pour tous les participants de notre groupe.

Pour quelques photos, cliquer sur l’image

IBA Europe 2012 002

Cama-Taikibudo